Ledjely.com
Accueil » N’ZEREKORE : d’importantes pertes subies lors de l’incendie du grand marché
A la uneActualitésCommerceFaits-diversGuinée ForestièreSociété

N’ZEREKORE : d’importantes pertes subies lors de l’incendie du grand marché

Survenu dans la nuit du samedi 23 octobre 2021, l’incendie du grand marché de la commune urbaine de N’Zérékoré porte un coup dur aux commerçants. Même si pour l’instant aucun bilan officiel n’a été fourni pour chiffrer les dégâts subis par les commerçants, sur place plusieurs boutiques et conteneurs sont partis en fumés avec tous leurs contenus.

Il s’agit de pertes énormes pour ces vendeurs de produits cosmétiques, des mèches et d’habillements. Rencontrées après ce sinistre, certaines victimes tentent de revenir sur ce drame qui leur a coûté cher. C’est le cas de Jean-Michel, qui évalue sa perte à 200 millions de francs guinéens. « Tout a commencé vers 20h le samedi 23 octobre lorsqu’on a appris qu’il y avait un incendie. Nous sommes venus au marché et on a trouvé que notre boutique était en flamme. On n’a rien pu sauver. Cet incendie nous a foutu en l’air. L’ampleur des dégâts matériels est énorme. Nous avons perdu dans notre boutique une valeur qui pouvait se chiffrer à environ 200 millions de francs guinéens. On vendait des produits cosmétiques (…) Il faut que l’Etat vienne vraiment en aide à la population, notamment nous les commerçants », a-t-il plaidé.

Revenue d’un voyage où elle était partie pour les achats, cette vieille dame qui a aussi vu le contenu de sa boutique d’habillements réduite en cendres, s’en remet à la volonté divine. « C’est ici que je vendais des habits notamment des habits traditionnels. Je reviens d’un voyage il y a juste quelques jours et voilà, le problème qui m’arrive. J’ai tout perdu dans cet incendie. Là où je suis là, je ne sais vraiment pas quoi dire. Tout ce que je peux dire sait que, ce que Dieu fait est bon, je lui tends la main », note Suzanne Hébélamou, connue sous le sobriquet de Maman Dadis.

Si ces premiers commerçants sont victimes de l’incendie, d’autres par contre venus pour sauver leurs marchandises ont été victimes de vol. « Quand je fus informé que le feu a pris les boutiques au grand marché, ça trouvait que j’étais déjà rentré à la maison. Du coup, je suis revenu en courant pour vérifier. Arrivée sur les lieux, j’ai trouvé effectivement que le feu était déjà dans deux conteneurs proches du mien. Alors j’ai ouvert mon conteneur pour sortir mes marchandises qui sont des produits cosmétiques, c’est à ce moment que les voleurs sont tombés sur moi et vidés tout le contenu de mon conteneur. Hier, les gens qui logent aux alentours du marché ont saisi un sac plein de produits cosmétiques et ils m’ont appelé pour venir voir si ce sont les miens », témoigne Ibrahima Kourouma.

Par ailleurs, Ibrahima Kourouma, qui déplore l’insuffisance d’équipements pour l’unité des sapeurs-pompiers de la ville, lui, lance un message de plaidoyer afin d’équiper ce service. “La ville de N’Zérékoré est très grande. Un seul véhicule d’intervention des sapeurs-pompiers ne peut plus faire l’affaire de N’Zérékoré. Il faut penser à équiper cette unité qui est souvent victime d’attaque de la part de certains citoyens en colère en cas d’incendie pour leur inefficacité », souligne-t-il.

Après la compassion des autorités au lendemain de ce drame, une commission pour identifier toutes les victimes est mise en place ; et le processus d’enregistrement est en cours.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

Coopération : Bassirou Diomaye Faye attendu à Conakry, 15 ans après la dernière visite d’un président sénégalais

LEDJELY.COM

CRIEF : Yaya Kairaba Kaba suspend trois magistrats

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : le premier convoi part de Conakry le 25 mai

LEDJELY.COM

Retrait des agréments des médias : « Je suis choqué et déçu, mais pas surpris »

LEDJELY.COM

Autonomisation des femmes : Le CAEF de Kaloum inauguré après sa rénovation

LEDJELY.COM

Kamsar : la CBG célèbre la journée mondiale de la biodiversité

LEDJELY.COM
Chargement....