Ledjely.com
Accueil » KISSIDOUGOU : des citoyens proposent à la mission du CNT la réduction des partis politiques à deux camps
A la une Actualités Guinée Politique

KISSIDOUGOU : des citoyens proposent à la mission du CNT la réduction des partis politiques à deux camps

Comme dans les autres localités à travers le pays, la mission du Conseil national de la transition (CNT), conduite par sa première vice-présidente, a conféré ce vendredi 4 mars avec plusieurs entités socio-professionnelles de Kissidougou. Une rencontre qui avait pour toile de fond d’examiner des problèmes et proposer des solutions pour la « réfondation » de la Guinée.

Prenant la parole du haut de la tribune, la première vice-présidente du CNT et cheffe de cette mission a rappelé l’objectif de la tournée. « Population de Kissidougou, nous sommes pas venus vers vous pour vous dire de quelle manière les autorités entendent gérer la Guinée. Notre approche s’inscrit dans une démarche participative tendant à nous enquérir auprès de vous de la manière dont vous souhaiterez voir la Guinée se réorganiser, en prenant des grandes options pour que plus rien ne soit comme avant, en terme de gouvernance administrative, politique, economique et financière », a déclaré Maïmouna Yombouno.

Au cours de ces échanges entre les délégués du CNT et la population locale, des propositions comme la rédaction du nombre de partis politiques à deux camps, la promotion de l’unité nationale, la facilitation du développement, la création des emplois, ont été faites. « C’est l’une des rares occasions que les Guinéens, surtout ceux de Kissidougou, pourront avoir pour pouvoir croire à ce qui prévaut. Donc, en terme de recommandations, c’est qu’après cette rencontre, il faut qu’il y ait l’unité dans le pays, l’entente, le développement… Par rapport à la réduction des partis politiques en Guinée, ce que nous Guinéens, on n’avait pas l’occasion de lever le doigt pour dire la pluralité des partis fait le faux pas pour le développement de notre pays. Mais à ne retenir que deux partis comme nous l’avons proposé ici à Kissidougou et je sais que les autres préfectures feront de même. Comme ça la facilité sera donnée au développement et à la création de l’emploi », a estimé Jean Baptiste Koindou Feindouno, maire de la CR de Kondiadou.

Une position partagée par d’autres citoyens ayant pris part à cette rencontre. Reste à savoir si ce choix prédominerait dans les autres localités du pays.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional du Djely en Guinée forestière

Articles Similaires

28 SEPTEMBRE : un procès à plusieurs défis

LEDJELY.COM

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM
Chargement....