Ledjely.com
Accueil » « C’est  trop tôt  pour envisager  des manifestations » (Mohamed Fakossa Konaté) PADES
Actualités Politique

« C’est  trop tôt  pour envisager  des manifestations » (Mohamed Fakossa Konaté) PADES

Contrairement aux 58 partis politiques qui ont menacé ce mercredi de reprendre  la rue si toutefois la junte ne créé pas un cadre de concertation, le PADES de Dr Ousmane Kaba dit ne pas être concerné par la décision de ses pairs. Dans un entretien réalisé par Ledjely, Mohamed Fakossa Konaté, responsable de la Communication et de l’information du parti, soutien qu’il est trop tôt de reprendre les manifestations.

Au prime abord, il a fait savoir que son parti n’a pas été associé à la démarche, « nous n’avons pas été  associé  à cette démarche, notre avis n’a  pas été consulté, et même  si c’était le cas, on ne serait pas associé » affirme-t-il.

Pour lui, il faut encore laisser du temps à la junte, « c’est  trop tôt  pour envisager  des manifestations.  La crise économique engendrée par le régime déchu  est  énorme. Pour en sortir, il faut donner  du temps au CNRD. Lorsqu’il y a  manifestations, les politiques  vont apporter  des armes,  les riches vont apporter  de l’aide  humanitaire  et les pauvres vont sacrifier  leurs enfants, et après ce sont les pauvres qui vont pleurer  sur les corps de leurs fils » conclu-t-il. 

Asmaou diallo

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....