Ledjely.com
Accueil » Cadre de dialogue : le FNDC demande une supervision de la CEDEAO
A la uneActualitésGuinée

Cadre de dialogue : le FNDC demande une supervision de la CEDEAO

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a reçu ce lundi, une délégation du Front National pour la Défense de la Constitution.  L’ouverture du cadre de concertation avec les acteurs de la vie socio-politique guinéenne pour les assises nationales  était au centre des débats. Le FNDC a sollicité l’implication de la communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

La rencontre entre le MATD et la délégation du FNDC a duré environ une heure. Le Front National pour la Défense de la Constitution a tout d’abord salué cette démarche du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation avant de faire des propositions au ministre pour une concertation réussie avec les Forces vives. « La mise en place d’un cadre de dialogue regroupant le CNRD, le gouvernement, le CNT, les partis politiques et la société civile en présence du G5 (les diplomates) ; le FNDC souhaite que le cadre de dialogue soit supervisé par la CEDEAO ; le FNDC souhaite que les questions liées à la durée de la transition,  à la rédaction de la Constitution, au processus électoral, à la justice pour les victimes contre le troisième mandat d’Alpha Condé soient parmi les thématiques dans l’agenda qui va consacrer ce dialogue. La coordination nationale réitère son souhait de la publication de la liste des membres du CNRD », a indiqué Ibrahima Diallo chargé des opérations.

S’agissant des assises nationales,  le Front National pour la Défense de la Constitution propose : « qu’en lieu et place des assises nationales, la prolongation du mandat de la commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale pour s’atteler à des consultations pour la période allant de 2016 à 2021 à l’effet  de compléter son rapport », dit Ibrahima Diallo.

Pour le FNDC, le pays traverse une crise, par conséquent, cette démarche permettra d’orienter le budget pour les assises dans un autre secteur de développement.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM

TPI Dixinn : le délibéré dans l’affaire de Makhissa Sampou attendu le 6 mars

LEDJELY.COM
Chargement....