Ledjely.com
Accueil » LOYERS CHERS : des citoyens se réjouissent de la décision du gouvernement
A la uneActualitésGuinéeSociété

LOYERS CHERS : des citoyens se réjouissent de la décision du gouvernement

Fini la fixation fantaisiste de l’avance du loyer pour les locations à usage d’habitation en Guinée. Désormais, le gouvernement décide de fixer « la limitation à trois mois de loyer d’avance à verser aux propriétaires pour les locations à usage d’habitation ». Cette décision annoncée ce jeudi lors du Conseil des ministres sonne comme une délivrance pour de nombteux citoyens.

Ce jeune enseignant, nouvellement marié, après avoir passé 8 mois à la recherche d’un toit pour faute d’avance élevée réclamée par les concessionnaires, se rejouit. « Cela fait huit mois que je suis à la recherche d´une maison. Tu peux avoir une maison, on te demande un an six mois d’avance à payer pour une chambre, salon et douche interne, moins la caution du démarcheur. Si vous payez les 18 millions au concessionnaire et vous payez également 2 mois de caution au démarcheur ce qui vous fait les vingt millions. Donc, c’est un soulagement pour nous d’attendre le gouvernement sur cette question de caution », a expliqué Maurice Laureince Telliano.

Comme Maurice Laureince Tolno, beaucoup d’autres citoyens sont confrontés à la même réalité. « Aujourd’hui, les loyers sont très chers, ils demandent un an six mois d’avance. Si le gouvernement décide que l’avance soit à trois mois, c’est un soulagement pour nous. C’est une occasion pour les jeunes qui veulent se prendre en charge de le faire », s’est-il rejouit de son côté.

En plus du problème de l’avance réclamée par les proprietaires de maisons qui se chiffre le plus souvent à plusieurs millions, les populations sont également confrontées à la cherté du loyer. Un fait qui ne laisse pas indifférent ces citoyens. « Comment on peut louer  une maison de deux chambres, un salon de surcroit construite dans les années 90 à deux millions cinq-cent mille. Il faudrait que le gouvernement catégorise les types de maisons qu’on doit payer à deux millions cinq-cent mille et celles qu’on doit payer à un million », propose Maurice Laureince Telliano.

Pour que la décision soit appliquée, Amadou Tidjane Diallo, l’initiateur du la pétition « Tous contre le loyer cher » appelle le gouvernement à sensibiliser les concessionnaires. « On demande à l’État d’appeler toutes les parties prenantes pour qu’on puisse sensibiliser nos concitoyens. Ce sont les maisons qu’on paye à nos citoyens, ces personnes payent des taxes à l’État. Mais ils n’ont pas droit de fixer à leur tour des avances exagérées », a-t-il suggéré au gouvernement.

Avec une telle décision, le gouvernement de transition entend faire face à la vie chère, notamment dans le secteur de l’immobilier considéré comme l’un des problèmes cruciaux pour les citoyens guinéens et plus particulièrement pour les habitants de Conakry.

Lamine Kaba

Articles Similaires

Comment la Guinée lutte contre une nouvelle épidémie de poliomyélite ?

LEDJELY.COM

Tchad : l’opposition promet de poursuivre l’œuvre de Yaya Dillo

LEDJELY.COM

Monnaie guinéenne : le parcours depuis l’indépendance

LEDJELY.COM

Médias Awards : les organisateurs annoncent le report de l’édition 4

LEDJELY.COM

Kankan : un apprenti chauffeur glisse et tombe sous les pneus d’un camion

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : le camp Dadis optimiste après la projection des vidéos

LEDJELY.COM
Chargement....