Ledjely.com
Accueil » MINES : Mamadi Doumbouya exige la construction de raffineries d’alumine
A la uneActualitésGuinéeMinesPolitique

MINES : Mamadi Doumbouya exige la construction de raffineries d’alumine

Le président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya a rencontré ce vendredi 8 avril 2022 les chefs d’entreprises minières au palais Mohamed V. Le chef de la junte militaire a en a profité pour notifier aux entreprises la nécessité de transformer désormais la bauxite sur place. Une notification accompagnée par une menace sous-jacente.

La transformation des ressources minières sur sol guinéen est désormais « un impératif, sans délai ». Ces mots sont du colonel Mamadi Doumbouya à l’endroit des chefs des entreprises minières qui opèrent en Guinée. Encore que, dit le chef de la junte : « La transformation de la bauxite en alumine ne doit pas se limiter seulement à la mise en place des usines de raffineries ».  Au-delà, exige le colonel Mamadi Doumbouya : « Toutes les matières premières et produits rentrant dans la transformation doivent être produits sur place. C’est seulement à ce prix que nos ressources naturelles seront un levier de développement pour nos populations ».

Si les autorités guinéennes se disent conscientes de la « complexité d’un projet de construction de raffinerie d’alumine », le président de la Transition a tenu néanmoins à faire remarquer que « le respect des conventions de base reste non négociable ». Dans une démarche pragmatique, le président de la Transition a même annoncé la mise en place prochaine d’un comité devant travailler avec les sociétés minières pour la réalisation de cette exigence du colonel Mamadi Doumbouya. « Au cours des discussions, un chronogramme détaillé et précis, dont le Gouvernement sera le garant du respect des délais contractuels, devra être signé entre toutes les parties prenantes. Tout manquement au respect des délais de construction des raffineries se traduira par des pénalités requises », a fait savoir le chef de la junte.

Poursuivant, le colonel Mamadi Doumbouya de lâcher un message de fermeté aux chefs d’entreprises minières. Estimant qu’en dépit du boom minier du secteur bauxitique, les revenus escomptés sont en deçà des attentes, le président de la Transition assène : « Vous et nous, ne pouvons plus continuer ce jeu de dupes qui perpétue une grande inégalité dans nos relations. Il faut la corriger et c’est maintenant.

Pour toutes les entreprises qui s’inscriront dans la logique de la construction des raffineries, le chef de la junte assure que « le Gouvernement prendra toutes ses responsabilités afin de faciliter la mise en œuvre des usines. L’État jouera tout son rôle afin de créer les conditions de développement d’un corridor de prospérité ».

Le président de la transition donne, par ailleurs, jusqu’au mois de mai, aux entreprises minières pour se conformer aux nouvelles exigences de l’Etat guinéen. A défaut, le gouvernement prendra ses responsabilités. « Je vous invite à cette démarche qui devient un impératif catégorique et non négociable, et ce, avant la fin du mois de mai 2022. Je vous demande de revenir auprès du ministère des Mines et de la Géologie avec des projets et un chronogramme précis de construction de raffineries d’alumines. Le Gouvernement n’hésitera pas à prendre ses responsabilités pour rétablir l’équilibre », menace Mamadi Doumbouya.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Baccalauréat 2024 : le taux de réussite en recul

LEDJELY.COM

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM
Chargement....