Ledjely.com
Accueil » KINDIA : ENABEL offre des tablettes aux structures sanitaires
ActualitésPublireportage

KINDIA : ENABEL offre des tablettes aux structures sanitaires

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘’She Decides’’ l’Agence belge de développement (Enabel) a procédé ce mardi 12 avril 2022 à la remise de tablettes à des structures de santé de Kindia. La remise qui s’inscrivait dans le cadre de la promotion de la santé sexuelle et reproductive et la lutte contre les VBG dans la cité des agrumes. Mis en œuvre par l’ONG ‘’Terre des hommes’’, le projet a pour vocation le renforcement des capacités des prestataires de la santé mais aussi des communautés pour une offre de qualité et un meilleur accès aux services de santé sexuelle et reproductive.

Au total, ce sont 266 tablettes ont été offertes aux centres de santé et aux structures impliquées dans les activités communautaires d’information et de sensibilisation, à la prévention des violences basées sur le genre (VBG) et au référencement des victimes de VBG. Au centre de santé de Wondy où l’activité a démarré, en présence des autorités sanitaires et des représentants partenaires techniques et financiers, des tablettes ont été offertes. Graziella Ghesquierre, International Manager d’Enabel revient sur le but visé : « Chez ENABEL on cherche à améliorer l’accès au droits sexuels et reproductifs et pour pouvoir y arriver, cela passe aussi par une amélioration de la qualité des soins.  Mais il est aussi très important de pouvoir documenter correctement les différents cas pour une meilleure prise en charge des patientes qui viennent pour la santé sexuelle et reproductive. Il y a la tablette avec la REC-maternité ».

Mettant en particulier l’accent sur l’utilité qui peut résulter des tablettes offertes, elle poursuit : « Il est très important de pouvoir documenter. Ainsi, par exemple si une patiente est allergique à un médicament, la personne qui va la prendre en charge le saura, par ce que ce sera déjà enregistré dans la REC-maternité (…) ça va vraiment faciliter aussi et la prise en charge et le suivi mais aussi l’envoi des données pour ensuite avoir les statistiques. Pour ce qui est de la lutte contre les violences basées sur le genre, dans la REC-maternité, il y a également un formulaire et c’est vraiment important de pouvoir de détecter et enregistrer ces cas de violence pour pouvoir avoir des données fiables par la suite. Au niveau des centres de santé, les tablettes serviront à la mise en œuvre de l’application REC-Maternité, un outil innovant d’appui aux consultations de santé sexuelle et pré-natale. Cet outil digital permettra de guider les agents de santé dans leurs consultations de planning familial et de cas de VBG avec l’identification d’un diagnostic et la proposition d’un traitement adapté à la situation de la femme, ce qui permet d’améliorer in fine la qualité des soins offerts ».

Outre les tablettes, les initiateurs ont aussi pensé à du matériel de formation. C’est ainsi que Néné Fatou Camara cheffe du projet ‘’She decides’’ à ‘’Terres des hommes’’, a noté : « En plus des tablettes, du matériel de formation (mannequins, posters, flip charts etc) en SONU pour les simulations sera également distribué. Ce matériel va servir à la formation au coaching in situ du personnel soignant par la méthode de simulation ». Elle rappelle au passage : « notre motivation pour donner ces tablettes, c’est pour qu’il y ait une meilleure prise en charge des femmes et des filles et aussi une meilleure prise en charge des cas de VBG. Les données sont remontées et ces données, nous voulons les digitaliser à partir des centres de santé pour ne pas perdre de vue toutes les femmes qui viendront se faire consulter. Nous voulons renforcer leurs capacités, nous voulons qu’il y ait une meilleure prise en charge des femmes, une meilleure prise en charge des services de santé sexuelle et reproductive et une meilleure prise en charge des cas de VBG ».

Satisfait des matériels obtenus et plein de reconnaissance, le chef de centre de Santé de Wondy s’est réjoui avant de s’engager en faveur de leur bonne utilisation. « D’abord, nous remercions ENABEL et Terre des Hommes par rapport à la formation que nous avons reçue sur la REC-maternité et sur les VBG, aujourd’hui nous avons reçu les tablettes, nous avons reçu aussi un mannequin, des posters, des flip charts et des trucs de réanimation. Donc, nous promettons de les utiliser à bon escient et que l’activité pour laquelle les tablettes sont venues sera vraiment suivie et ils auront des résultats fiables », s’est engagé Dr. Ibrahima Soumah

Aux centres de santé de la commune rurale de Damakania et de Friguiagbé l’Agence belge a également fait une remise de tablettes et d’autres matériels au personnel soignant.

Il est à préciser que le projet touchera au total 15 centres de santé et collectivités des préfectures de Telimelé, Mamou et Kindia.

Aboubacar Dramé 

Articles Similaires

Guinée : ABLOGUI lance son application GquiOse dédiée à la santé reproductive

LEDJELY.COM

Santé : la Guinée signe le plan d’adhésion pour l’indépendance vaccinale

LEDJELY.COM

Santé et droits sexuels reproductifs des adolescents : Plan International Guinée travaille à l’engagement de toutes parties prenantes

LEDJELY.COM

Présentation de politique générale du Gouvernement : le Premier ministre attendu ce lundi devant le CNT

LEDJELY.COM

Culture : le ministre Moussa Moïse Sylla signe une convention de management en vue de la relance des ballets africains de Guinée

LEDJELY.COM

Coyah : Plan International Guinée organise un atelier sur comment communiquer avec les enfants et adolescents sur le genre, la santé et les droits sexuels et reproductifs

LEDJELY.COM
Chargement....