Ledjely.com
Accueil » SERVICES SPÉCIAUX DE LA LUTTE CONTRE LE CRIME ORGANISÉ : les attributions enfin connues
ActualitésDéfenseGuinéeSécurité

SERVICES SPÉCIAUX DE LA LUTTE CONTRE LE CRIME ORGANISÉ : les attributions enfin connues

Les attributions et l’organisation du Secrétariat général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre le crime organisé ont été dévoilées ce mardi 12 avril 2022 par un acte du président de la transition, lu sur les ondes de la télévision nationale (RTG).

Chapitre I : Attributions

Article 1er : le Secrétariat général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre le crime organisé, placé sous l’autorité du président, a pour missions de recueillir des informations et renseignements ayant trait à la sécurité du président de la République et à la sécurité nationale, de prévenir et de participer activement à la lutte contre le crime organisé sous toutes ses formes, de les analyser, les synthétiser et d’en rapporter au président par la voie hiérarchique du ministre-secrétaire général de la Présidence.

  • A ce titre, il est particulièrement chargé de recueillir et d’analyser, à l’échelle nationale, des renseignements nécessaires à l’information et à l’orientation du président dans les domaines sécuritaires, politiques, religieux, sociaux, économiques, financiers, miniers et narcotiques ;
  • Prévenir et participer à la lutte contre toutes menaces de déstabilisation des institutions de la République ;
  • Détecter et participer à la lutte contre les groupes radicalisés et le grand banditisme ;
  • Prévenir et participer à la lutte contre toutes menaces de déstabilisation des institutions de la République ;
  • Détecter et participer à la lutte contre les groupes radicalisés et le grand banditisme ;
  • Prévenir activement la commission du crime organisé, les activités criminelles récentes, notamment le terrorisme, la cybercriminalité, le trafic des êtres humains, le trafic des organes, le trafic illicite de migrants et le trafic illicite d’armes et d’explosifs ;
  • Prévenir et participer à la lutte contre les atteintes à l’économie nationale, notamment le blanchiment de capitaux ;
  • Participer à la lutte contre la drogue et le trafic des faux médicaments.

Les directions centrales sont :

  • La Direction centrale de prévention contre la déstabilisation des institutions de la République, de lutte contre le grand banditisme et des groupes radicalisés ;
  • La Direction centrale de lutte contre le crime organisé et les activités criminelles ;
  • La Direction centrale du renseignement social, économique, financier et narcotique.

A rappeler que le Secrétariat général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre le crime organisé est désormais confié au commissaire Malick Koné.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM

Foniké Mengue et de Billo Bah : le Haut-Commissariat aux Droits de l’homme appelle à les libérer

LEDJELY.COM
Chargement....