Ledjely.com
Accueil » Pour la réconciliation nationale, un acteur invite le CNRD à stopper le déguerpissement !
ActualitésGuinéeSociété

Pour la réconciliation nationale, un acteur invite le CNRD à stopper le déguerpissement !

La question de la réconciliation nationale est toujours d’actualité en Guinée. C’est la thématique qui était au centre de la conférence de presse du Syndicat des commerçants de Guinée, ce jeudi 19 mai 2022, à Conakry. Cette structure veut jouer sa partition pour l’atteinte des objectifs en ce qui concerne cette question fondamentale.

La tenue des assises nationales dans plusieurs localités du pays n’a pas donné des résultats concrets, estiment de nombreux observateurs.

Une lecture que partage Elhadj Ibrahima Diallo, secrétaire général du Syndicat des commerçants de Guinée. « Ils ont fait les assises mais je n’ai pas vu quelque chose qui m’a convaincu. Vous savez, avec la réconciliation chacun de nous, a sa pensée. Je me suis dit qu’en tant que citoyen, qu’en tant que commerçant, je dois contribuer pour que la Guinée se développe », dit-il, avant d’assurer que la population n’a pas de problème. « Ce sont les politiciens qui nous divisent pour régner. Il faut faire très attention par rapport à ça », invite M. Diallo.

Pour lui, c’est bien beau d’avoir des textes dans un pays mais il est aussi important de les appliquer. Le hic vient de là pour la Guinée, selon Elhadj Ibrahima Diallo. « On a besoin des institutions fortes et non des hommes forts. En Guinée ce qui nous manque, c’est que nos lois sont mises de côté. Chacun défend son parent même s’il est dans le faux », regrette-t-il.

Les facteurs politiques jouent également un grand rôle dans la situation guinéenne. Raison pour laquelle cet opération économique propose le bipartisme en Guinée. « Moi, je dis deux partis politiques pour que les Guinéens soient ensemble. On ne peut pas avoir 200 présidents, c’est un seul président qu’on aura », insiste le secrétaire général du Syndicat des commerçants de Guinée.

Il faut arrêter la campagne de récupération des domaines dits appartenant à l’État

Les nouvelles autorités ont lancé une campagne de déguerpissement et de récupération des domaines dits appartenant à l’État, tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Elhadj Ibrahima Diallo n’est pas d’accord avec cette démarche qui, selon lui, ne favorise pas la réconciliation des Guinéens. « Je ne suis pas d’accord avec le déguerpissement. Je demande au colonel Mamadi Doumbouya d’arrêter ce déguerpissement d’abord. Voilà la maladie de Covid-19 qui est venue frapper tout le monde et la population est pauvre. Il n’y a pas d’emploi. Même si on doit le faire mais le moment n’est pas bien indiqué. Je veux qu’il arrête avec son gouvernement, pour le moment. C’est une doléance », Elhadj Ibrahima Diallo en guise de conclusion.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

APPEL D’OFFRES : la SONAP recherche des fournisseurs pour l’acquisition de 4 véhicules

LEDJELY.COM

JUSTICE : le TPI de Mafanco dresse le bilan 2022

LEDJELY.COM

STADE DE NONGO : l’Etat n’exclut pas la résiliation de la convention avec Antonio Souaré

LEDJELY.COM

Hadj 2023 : 10 000 places accordées à la Guinée

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : un accident fait deux morts dans le district de Frakoun

LEDJELY.COM

TELECOMS : Ousmane Gaoual préside la c𝗼𝗻𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝘀 p𝗼𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗘́𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗹’o𝘂𝗲𝘀𝘁

LEDJELY.COM
Chargement....