Ledjely.com
Accueil » KINIERAN : les citoyens auront bientôt un marché
ActualitésPublireportage

KINIERAN : les citoyens auront bientôt un marché

C’est sur un périmètre de 2, 35 ha que sera bâti le nouveau marché de collecte de produits agricoles de la commune rurale de Kinieran, localité située à 75 km de Mandiana centre. Une fois fini, le marché sera un véritable espace de négoce de la région avec toutes les caractéristiques d’un marché moderne. La pose de la première pierre a eu lieu le week-end passé en présence des autorités régionales, préfectorales, communales, les acteurs de mise en œuvre du projet AGRIFARM et une population en liesse. 

Le projet Agriculture Familiale Résilience et Marchés (AGRIFARM) poursuit ses activités sur le terrain. Grâce au financement du Fonds international pour le développement agricole (FIDA), la Banque Arabe de Développement Économique en Afrique (BADEA) et le gouvernement guinéen, les responsables du projet ont procédé le 5 juin dernier à la pose de la première pierre d’un nouveau marché dans la commune rurale de Kinieran. Une initiative dont se réjouit le maire de la commune rurale. D’autant qu’à en croire Ibrahima Alima Koulibaly, les avantages qui en résulteront sont innombrables : « Si on construit marché, ça va augmenter la production agricole de Kinieran. Ça va empêcher les jeunes d’aller dans les mines. Au lieu qu’ils soient dans les mines, si on fait l’agriculture, on aura l’autosuffisance alimentaire. Les jeunes seront occupés et cela va diminuer la délinquance. Les femmes et autres citoyens auront du plaisir à pratiquer les cultures maraîchères, car l’espace de négoce sera à côté ».

Outre le marché, le projet Agriculture familiale résilience et marché financé par le FIDA va réaliser d’autres activités dans la localité afin de maintenir le flux routier : « Il faut trouver un point d’écoulement des produits agricoles des zones de production vers celles de consommation. Dans le portefeuille du projet, il est prévu la construction de 800 km de pistes rurales. Cela va sans doute fluidifier le commerce », a expliqué Mamadou Kaba, responsable composante accès au marché du projet AGRIFARM.

Huit mois sont prévus pour l’exécution des travaux et l’entrepreneur promet de respecter le délai. « Nous sommes satisfaits de la confiance placée en notre jeune entreprise pour la réalisation des travaux. Déjà, il y a du sable et plusieurs sacs de ciment sur le chantier. La semaine prochaine, on va débarquer une grande équipe afin d’accélérer les travaux. Nous ferons le maximum pour délivrer ce joyau avant même la date », s’engage Sory Faro, directeur général de Djigui entreprise.

En tout état de cause, les populations promettent de veiller. « Du début des travaux jusqu’à la fin, nous veillerons de près. Nous serons auprès des travailleurs afin que le travail soit bien fait. Même à la fin du projet, nous serons là jusqu’à ce que le pays tire profit de cette réalisation », promet Boukary Doumbouya, responsable du comité de veille mis en place par la communauté.

Ainsi, dans moins d’un an, Kinieran qui est parmi les trois grandes zones de production agricole du pays tiendra son nouveau marché dont le coût global est de 350 000 dollars avec une contribution des bénéficiaires estimée à près de 18%. Le projet compte faire de telles réalisations dans d’autres villes du pays.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com 

Articles Similaires

Maison centrale : le ministre de la Justice libère une quinzaine de détenus « oubliés »

LEDJELY.COM

Kenien-Hafia : le supplice des usagers

LEDJELY.COM

Contexte socio-économique : l’opérateur économique, Mohamed Kourouma, donne son avis

LEDJELY.COM

Insolite : le domicile du préfet de Kouroussa envahi par les abeilles

LEDJELY.COM

Ousmane Gaoual Diallo : « Ce n’est pas une élection qui peut développer un pays »

LEDJELY.COM

Foniké Mengue et de Billo Bah : le Haut-Commissariat aux Droits de l’homme appelle à les libérer

LEDJELY.COM
Chargement....