Ledjely.com
Accueil » KANKAN : un homme arrêté pour attouchements sexuels sur une fille de son grand-frère
ActualitésFaits-diversHaute-Guinée

KANKAN : un homme arrêté pour attouchements sexuels sur une fille de son grand-frère

Les faits se seraient déroulés le 24 mai 2022. Badiko D., âgé d’une trentaine d’années, marié et père de deux filles, est accusé d’avoir fait des attouchements sexuels sur une fillette de neuf ans, qui est de surcroît la fille de son grand-frère. Il aurait satisfait sa sale besogne dans une usine de fabrication d’eau minérale, dans la commune urbaine de Kankan.

C’est dans la soirée de ce mercredi 08 juin qu’il a été présenté à la presse locale dans les locaux du service de l’OPROGEM.

Devant quelques journalistes de la ville dont le correspondant du Djely en Haute-Guinée, le mis en cause est passé aux aveux, expliquant que la petite fille l’a trouvé dans son véhicule en compagnie de sa petite sœur, le 24 mai dernier. C’est à ce moment qu’il dit avoir passé à l’acte. « Elles ont l’habitude de venir me trouver dans mon véhicule chaque fois. Mais ce jour-là, elles sont venues me réveiller pendant que je dormais dans mon véhicule. Nous avons commencé à jouer. Entre temps, elle s’est assise sur mes pieds. Je l’ai d’abord serrée dans mes bras, ensuite j’ai glissé ma main dans son collant et commencer à caresser son sexe. Peu après, il a menacé de pleuvoir, je lui ai dit alors de rentrer à la maison. Je lui ai donné de l’argent pour acheter des boulettes chez une dame qui était juste à côté. Quand elles sont parties, cette dernière a refusé de leur vendre et dit avoir vu toute la scène. Les enfants sont revenues vers moi, frustrées, et m’ont expliqué cela. Je suis moi-même allé à côté de la dame, elle m’a dit la même chose. C’est après deux semaines, maintenant, qu’ils m’ont arrêté », a-t-il relaté.

Le chef d’antenne régionale de l’OPROGEM à Kankan a, quant à lui, rapporté les circonstances de l’arrestation du présumé délinquant sexuel, avant de préciser la suite. « On a monté un scénario pour pouvoir l’arrêter. Nous avons demandé à la fille de l’appeler pour lui dire qu’on a besoin de l’eau au carrefour de l’université et d’envoyer quelques paquets d’eau. Quelques temps après, il est venu et les policiers qui étaient dans les parages l’ont arrêté. A l’interrogatoire, il avait nié mais peu de temps après, il a reconnu avoir touché les parties génitales. Comme tous les autres violeurs, il sera déféré devant la justice », a annoncé le commandant Salahadeen Diallo.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

APPEL D’OFFRES : la SONAP recherche des fournisseurs pour l’acquisition de 4 véhicules

LEDJELY.COM

STADE DE NONGO : l’Etat n’exclut pas la résiliation de la convention avec Antonio Souaré

LEDJELY.COM

Hadj 2023 : 10 000 places accordées à la Guinée

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : un accident fait deux morts dans le district de Frakoun

LEDJELY.COM

TELECOMS : Ousmane Gaoual préside la c𝗼𝗻𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝘀 p𝗼𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗘́𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗹’o𝘂𝗲𝘀𝘁

LEDJELY.COM

BURKINA FASO : les autorités fixent les avantages accordés au VDP

LEDJELY.COM
Chargement....