Ledjely.com
Accueil » PRÉTENDU DÉCÈS DE 18 BÉBÉS À L’INSE : « C’est une fausse information », dément le directeur
ActualitésGuinéeSanté

PRÉTENDU DÉCÈS DE 18 BÉBÉS À L’INSE : « C’est une fausse information », dément le directeur

La rumeur avait largement circulé sur les réseaux sociaux, prétendant que 18 bébés sont morts récemment à l’Institut de nutrition et de santé pour enfant (INSE), du CHU de Donka. Mais selon le directeur de l’INSE, l’information est fausse.

S’exprimant à l’occasion d’une conférence de presse ce mardi 07 juin 2022, Dr Ibrahima Sory Diallo a dénoncé une calomnie. « Une information que nous combattons d’ailleurs parce que c’est une information calomnieuse. On ne peut pas comprendre que quelqu’un puisse imaginer le décès de dix-huit prématurés dans un service de néonatalogie. Et je vous dis, d’ores et déjà, que cette information est fausse », a-t-il déclaré.

Poursuivant son intervention, il est revenu sur ce qui s’est réellement passé dans son centre. « Lundi 06 juin, on a reçu des jumeaux prématurés venant de Dubréka dans l’ambulance. À leur arrivée, on a trouvé que l’un des jumeaux était décédé. Il pesait 1060 grammes. Le second est vivant. Il pèse 1100 grammes. Ces gens sont venus par ambulance. Malheureusement, les soins n’ont pas continué pendant le trajet. Et si les soins ne continuent pas, ce sont des nouveau-nés qui sont en risque, qui peuvent faire une hypothermie, qui peuvent faire une hypoglycémie. Malheureusement, il n’y avait pas un personnel, un prestataire de soins pour continuer les soins dans l’ambulance. Donc, l’autre était déjà décédé et nous sommes en train de traiter le second qui est là. On lui a donné un maximum de chance pour qu’il puisse survivre (…) C’est ce seul bébé qui est décédé », a précisé Dr Ibrahima Sory Diallo.

Par ailleurs, le médecin a indiqué que toutes les dispositions sont prises dans son service pour ne pas que de telle situation puisse se produire. « Le plan qu’on a adopté avec le ministère de la Santé, c’est un plan de haut standing concernant la prise en charge des nouveau-nés et des nourrissons malnutris. C’est une construction qui va durer dix-sept mois et après on doit nous rendre un service vraiment digne de nom », a conclu le directeur de l’INSE.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Mesures à propos des EPA, ce qu’il faut retenir

LEDJELY.COM

Education : les enseignants contractuels menacent d’aller en grève

LEDJELY.COM

Blaise Goumou demande à être libéré

LEDJELY.COM

Guinée : les membres statutaires accentuent la pression sur le CONOR

LEDJELY.COM

Urgent: le FNDC projette une manifestation le 16 février

LEDJELY.COM

Siguiri : un accident de la route coûte la vie à deux personnes

LEDJELY.COM
Chargement....