Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : vers une rencontre entre Mory Condé et le FNDC avant la manifestation du 23 juin ?
A la uneActualitésGuinéePolitiqueSociété

GUINÉE : vers une rencontre entre Mory Condé et le FNDC avant la manifestation du 23 juin ?

Le gouvernement de la transition, à travers le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, vient de se prononcer sur la manifestation projetée par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), le 23 juin 2022 dans le Grand Conakry.

Interrogé par nos confrères de Djoma Médias, dans l’émission « On refait le monde », sur l’autorisation ou non de la marche pacifique du FNDC, le ministre Mory Condé a répondu que son département « n’a pas pour vocation de donner cutis ou non à un citoyen guinéen jouissant de tous ses droits civiques et politiques ». Il a rappelé qu’il appartiendra aux « collectivités qui sont placées sous tutelle du ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation de tenir compte des questions sécuritaires, des questions liées à l’encadrement de la manifestation avant de se prononcer ». « Donc, a ajouté Mory Condé, il reviendra aux collectivités d’apprécier oui ou non la question liée à la manifestation du FNDC ».

Poursuivant, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation a indiqué qu’il prévoit de rencontrer dans les jours à venir la coordination du FNDC afin d’aplanir les divergences pour une transition apaisée et réussie. « Nous estimons que les citoyens guinéens, que ce soit le FNDC ou d’autres qui se lèvent pour dire qu’ils veulent manifester pensant que la transition n’est pas entrain d’être conduite dans l’intérêt du peuple de Guinée, nous ne ferons que les approcher et discuter avec. Donc dans les prochains jours, moi je n’hésiterai pas à rencontrer la coordination nationale du FNDC pour discuter avec elle. Comme le FNDC voudrait que les choses aillent dans le pays, et, moi en tant ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation il n’y a pas de raisons qu’on puisse se tirailler par voie de presse ou bien par communiqué pour des questions qu’on peut discuter. J’ai toujours tenté de discuter avec eux… », a assuré Mory Condé.

Le mouvement anti-troisième acceptera-t-il la « main tendue » du ministre Mory Condé ? On en saura dans les jours qui suivent.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Conseil d’administration de la Maison de la Presse: le REMIGUI, un nouvel entrant au servie de la presse nationale…

LEDJELY.COM

L’UFDG appelle le colonel Doumbouya à se méfier de Bogola Haba

LEDJELY.COM

TRANSITION : le RPG s’en remet aux 24 mois

LEDJELY.COM

RGPH, RAVEC…Fodé Baldé émet des réserves

LEDJELY.COM

AEROPORT DE CONAKRY : Fodé Oussou se moque du boucan qui a entouré le lancement du Wifi

LEDJELY.COM

DIPLOMATIE : le président de la Sierra Léone arrive en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....