Ledjely.com
Accueil » Le procureur général dénonce une tentative d’évasion à la Maison centrale
A la uneActualitésGuinéeJustice

Le procureur général dénonce une tentative d’évasion à la Maison centrale

Comme si elle n’avait pas déjà suffisamment de problèmes à gérer, la justice guinéenne a failli se retrouver avec une évasion à la Maison centrale de Conakry. En effet, selon le procureur général près la Cour d’appel de Conakry, une tentative d’évasion dans cette maison de détention a été évitée de justesse ce vendredi 8 juillet 2022.

Le procureur Alphonse Charles Wright indexe plusieurs acteurs impliqués dans cette tentative d’évasion. « Ce vendredi 8 juillet 2022 aux environs de 14 heures, les services de sécurité en appui aux gardes pénitentiaires ont réussi à interpeller le nommé Ibrahima Sory Diallo, 12 ans, alors qu’il tentait de s’évader de la maison Centrale de Conakry, poussant les services de sécurité à boucler les périmètres environnants ». Outre le premier qu’il indexe ainsi, le procureur cite également :

  • Lieutenant Sidibé ;
  • Balla Moise ;
  • Toubabou Keïta ;
  • Manet ;
  • Sékou Fofana ;
  • Mamadou Aliou Diallo alias Sapo ;
  • Saa Kamano ;
  • Amadou CAMARA alias Serpent ;
  • Sidiki CAMARA alias Ivoirien ;

Aux dires de Charles Wright, les personnes ainsi impliquées dans cette entreprise sont toutes poursuivies pour de multiples infractions criminelles notamment le vol à mains armées, la prise d’otage avec demande de paiement de rançon, le viol sur mineures. Usant d’armes blanches et d’autres instruments, ils se seraient attaqués au bureau du régisseur qu’ils ont dégradé ou dont ils ont détruit les vitres des fenêtres.

Ils entendaient ainsi « détruire la base de données du système de vidéo surveillance pour permettre à un nombre important de détenus de s’évader sans possibilité d’identifier les auteurs et éventuels complices ». Le procureur rappelant au passage en effet que « depuis l’installation de ces caméras, les pratiques d’introduction des objets prohibés notamment du chanvre indien et des téléphones portables ont cessé ».

En réaction à tout cela, le parquet dit avoir instruit le procureur de la République près le TPI de Kaloum à « engager une enquête de flagrance par la saisine de la Direction régionale de police de Conakry avec l’appui de la Direction nationale de l’administration pénitentiaire pour des faits de tentative d’évasion et de complicité »

Balla Yombouno

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....