Ledjely.com
Accueil » ELHADJ MAMADOU SALIOU CAMARA : « Il faut qu’on se donne les mains » pour développer la Guinée
A la uneActualitésGuinéePolitiqueSociété

ELHADJ MAMADOU SALIOU CAMARA : « Il faut qu’on se donne les mains » pour développer la Guinée

Le premier imam de la mosquée Fayçal, Elhadj Mamadou Saliou Camara, a dirigé la prière de l’Aïd el-Kébir, appelée en Guinée ici “fête de la Tabaski”, au Palais Mohamed V, qui abrite la présidence dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya. En plus du président de la transition, plusieurs membres du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) et du gouvernement étaient présents sur place.

Dans son sermon de la circonstance, Elhadj Mamadou Saliou Camara a invité les Guinéens à être ensemble. « L’esprit d’un bon musulman doit être sain. Il faut qu’il aime le bien pour les autres comme il l’aime pour lui-même. Nous devons purifier nos cœurs pour nous aimer entre nous et aimer notre belle patrie. Dieu a accordé à la Guinée tout ce que l’homme veut. Ce qui nous manque, c’est la ressource humaine. Alors je demande aux Guinéens d’être ensemble et d’oublier l’esprit ethnocentriste, l’esprit de tribalisme et régionalisme. Il faut qu’on se donne la main, parce que la Guinée n’est pas pour une ethnie, ni pour une famille, ni pour une région naturelle », a-t-il rappelé.

Et de poursuivre : « Alpha Condé aussi est venu, il a fait 11 ans au pouvoir, mais ça n’a pas marché. Il faut que cette fois-ci, ça réussisse [avec la transition en cours]. Parce que si ça ne marche pas, on va mourir de faim et dans la pauvreté, alors qu’on a tout. Il faut qu’on se donne les mains. Pas de Peuls, pas de Malinkés pas de Kankan, pas de Labé, pas de Kindia. Nous voulons que les Guinéens soient ensemble pour construire la Guinée. C’est pour tous les Guinéens. Et nous devons être ensemble pour réussir. On a vécu pendant 60 ans avec les blancs, on est tombés d’accord qu’ils doivent quitter le pays parce que leur présence n’allait pas en notre faveur. Ils sont partis sans la guerre. Après, c’est un président, Guinéen, qui nous a dirigés, Ahmed Sékou Touré. Le président Lansana Conté a fait 24 ans. Tout le monde a dit ça ne marche pas. Dadis Camara, puis Sékouba Konaté sont venus, on a dit que ça ne marche pas… »

Balla Yombouno

Articles Similaires

BURKINA FASO : les autorités fixent les avantages accordés au VDP

LEDJELY.COM

ANALYSE : le Ghana, la Côte d’Ivoire et la Guinée, les prochaines cibles des Jihadistes ?

LEDJELY.COM

Guillaume Hawing « Ministre des examens » : La priorité, hélas, l’évaluation des acquis (édito-Mognouma)

LEDJELY.COM

KINDIA : Enabel fait le point de son projet dédié au territoire du mont Gangan

LEDJELY.COM

Education : le colonel Doumbouya créé un service dédié à l’enseignement pré-universitaire privé

LEDJELY.COM

Le père de Toumba pas opposé à ce que son enfant se marie avec l’artiste nigérienne Tichou

LEDJELY.COM
Chargement....