Ledjely.com
Accueil » Le maire de Matoto se soumet à la décision du CNRD, en interdisant toute manifestation au niveau de sa commune
A la uneActualitésGuinéePolitique

Le maire de Matoto se soumet à la décision du CNRD, en interdisant toute manifestation au niveau de sa commune

En prélude à la manifestation projetée le 28 juillet prochain, les acteurs réunis autour du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) avaient tracé un itinéraire sur lequel ils ont invité les citoyens à se retrouver au rond-point de la Tannerie, comme point de départ. Un endroit qui relève de la commune de Matoto.

Cependant, même si le mouvement anti-troisième mandat avait adressé un courrier à la mairie de la commune de Matoto dans l’espoir de légaliser sa marche « pacifique », Mamadouba Tos Camara, maire de ladite commune ne compte pas braver l’interdiction des manifestations « toujours en vigueur » qui avait été décidée le 13 mai dernier par les autorités de la transition. En effet, « en raison de l’implication des organisations sous-régionales, africaines et internationales dans l’accompagnement de la transition en cours », le maire de la commune de Matoto demande tout simplement à Foniké Mengué et ses compagnons « d’aider à maintenir un climat de paix et de quiétude sociale pour donner plus de chances aux pourparlers entamés par le nouveau médiateur désigné afin de permettre à notre pays de connaître cette fois une transition réussie mais surtout apaisée ».

En tout cas, dans un courrier qu’elle a adressé au FNDC ce mardi 26 juillet, la commune de Matoto a déclaré que pour cette raison d’interdiction des manifestations par le CNRD, « qu’une telle manifestation ne peut être autorisée dans la commune de Matoto ».

À rappeler que le FNDC prévoit une série de manifestations à partir du 28 juillet prochain sur le grand Conakry pour dénoncer plusieurs démarches du CNRD dans le cadre de la conduite de la transition. Des réclamations qui sont, entre autres, la création d’un cadre de dialogue, la publication de la liste des membres du CNRD et de leurs biens… Ces manifestations sont également interdites par le parquet général, à travers une déclaration qu’il a fait ce lundi, menaçant d’engager des poursuites judiciaires contre les participants et d’arrêter les organisateurs.

Aliou Nasta

Articles Similaires

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM
Chargement....