Ledjely.com
Accueil » Le RPG divisé autour de la manif du 5 septembre
A la une Actualités Guinée Politique

Le RPG divisé autour de la manif du 5 septembre

Que se pense-t-il au sein du navire jaune ? La cohésion que l’ancien parti au pouvoir a su maintenir depuis la chute du président Alpha Condé est-elle partie pour voler en éclat ? En tout cas, des divergences voire une certaine cacophonie émerge autour de la manifestation à laquelle le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) appelle ce lundi 5 septembre, jour anniversaire de la prise du pouvoir par le CNRD. Mais au-delà, c’est la stratégie à adopter vis-à-vis de la junte qui divise

Dans un premier temps, un communiqué attribué à la Direction nationale du parti informait de l’organisation pour ce dimanche 4 septembre d’une cérémonie « en soutien à l’idéal de notre président fondateur, le Prof Alpha Condé, de recueillement et de prières en soutien à nos camarades, injustement incarcérés et à la mémoire des disparus ». Selon nos informations, cette cérémonie reste maintenue au siège du parti sis à Gbessia, dans la commune de Matoto. De manière plus explicite encore, il ressortait du compte-rendu de la réunion ordinaire de la Direction nationale du parti en date du jeudi 1er septembre qu’en « ce qui concerne la marche du 5 septembre 2022, envisagée par le FNDC, l’option de non-participation a été prise à l’unanimité (et qu’en conséquence), il a été arrêté de donner des instructions invitant toutes les structures et sur l’ensemble du territoire national de se conformer à cette décision ».

Seulement, dans la soirée de ce samedi 3 septembre, c’est un communiqué d’une autre tonalité qui émane là aussi de la Direction nationale du parti. Portant explicitement la signature du secrétaire général, Saloum Cissé, son contenu ne ménage nullement les autorités de la Transition. Là-dedans, les militants, sympathisants et responsables sont invités à se mobiliser le 5 septembre 2022, pour « manifester leur désaccord avec la dictature d’une poignée de militaires qui est en train de s’installer dans notre pays et pour exiger le retour rapide à l’ordre constitutionnel ».  Et au sujet du lien avec le FNDC, il était indiqué dans ledit communiqué que le RPG-arc-en-ciel « réaffirme son soutien à toute manifestation allant dans ce sens ».

Après la diffusion de ce communiqué, une mise au point a été rendue publique via le site du parti. « La Direction nationale de la communication du RPG Arc-En-Ciel, rappelle à nouveau que l’ensemble des communiqués ou déclarations de la Direction nationale du Parti sont relayés sur le site officiel. Tout document attribué à notre institution politique qui n’émanerait pas de ce canal, n’engage que ces commanditaires », pouvait-on lire alors dans ladite mise au point.

Enfin, les efforts pour joindre Dr. Saloum Cissé, signataire du dernier communiqué sont restés vains. Par contre, de nombreux autres responsables joints disent ne pas se reconnaître dans le communiqué signé par le secrétaire général du parti.

Ledjely.com

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....