Ledjely.com
Accueil » EDUCATION : Guillaume Hawing diagnostique le déficit d’enseignants
Actualités Education Guinée

EDUCATION : Guillaume Hawing diagnostique le déficit d’enseignants

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation était ce mardi 6 septembre pour débattre de la problématique du déficit d’enseignants dans les écoles du pays et dévoiler comment il entend s’attaquer au problème. C’est l’Institut national de recherche et d’action pédagogique (INRAP) de Dixinn qui a servi de cadre à la rencontre.

Sur le point précis du déficit d’enseignants, le ministre a énuméré un ensemble de facteurs qui, selon lui, expliquent le phénomène :

  • Le non recrutement de nouveaux enseignants depuis 2017, malgré les départs massifs à la retraite ; des cas de décès, de maladies invalidantes etc. ;
  • La construction de nouvelles salles de classe par les communautés sans parfois respecter la carte scolaire notamment au niveau des collèges ;
  • Le recrutement des enseignants non certifiés par le passé en lieu et place des enseignants professionnels,
  • La mauvaise répartition du personnel enseignant mis à la disposition du département créant ainsi la pléthore par endroit et surtout dans les grands centres notamment à Conakry au détriment des zones rurales.

A la suite du constat de ce déficit, des missions de redéploiement ont été récemment envoyées dans les 8 Inspections régionales de l’Education (IRE), avec comme missions spécifiques de :

  • Identifier les cadres non-postés et les personnels excédentaires des niveaux central et déconcentré ;
  • Identifier les besoins d’enseignants en situation de classe ;
  • Appuyer les IRE, DPE/DCE dans la réaffectation des cadres excédentaires ;
  • Etablir la liste actualisée des personnels enseignants par structure suite au redéploiement ;
  • Remonter la liste des cas d’abandon de poste et de décès.

A en croire, le ministre, de ces missions, le résultats suivants ont été obtenus : « 37 422 enseignants comme effectif théorique au niveau déconcentré réparti ainsi qu’il suit : 26 939 en situation de classe (17 534 au primaire et 9 405 au secondaire) et 10 483 pour le personnel d’encadrement (IRE, DCE/DPE; DSEE, Direction d’école et établissements), 3 458 enseignants excédentaires répartis comme suit : Personnel d’encadrement (1 525)  Enseignants en situation de classe sous utilisés ou n’ayant pas de charge pédagogique (1 933) ».

Le ministre précise en outre que sur 3 458 enseignants excédentaires enregistrés, on dénombre 1 018 inaptes qui se répartissent comme suit : « 251 vont faire valoir leurs droits à la retraite au 31 décembre 2022 ; 575 déclarés malades feront l’objet d’une vérification dans les jours à venir par le service de santé scolaire ; 55 cas de décès ; 134 en situation d’abandon de poste ».

Balla Yombouno 

Articles Similaires

DIALOGUE INCLUSIF : Dr Makalé Traoré annonce son retrait des activités politiques

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : le ton monte entre le ministère public et les avocats de la défense

LEDJELY.COM

Le centre de santé de Senkéfara accède à l’eau potable

LEDJELY.COM

PROCES DU 28 SEPTEMBRE : la détention de capitaine Dadis au cœur de la 2ème journée

LEDJELY.COM

EDUCATION : la rentrée universitaire fixée au 2 novembre

LEDJELY.COM

KANKAN : deux présumés malfrats présentés à la presse

LEDJELY.COM
Chargement....