Ledjely.com
Accueil » GOUBHOYE DIALLO : « Le policier m’a demandé si j’ai un problème avec quelqu’un »
A la uneActualitésGuinéePolitique

GOUBHOYE DIALLO : « Le policier m’a demandé si j’ai un problème avec quelqu’un »

Alors qu’il s’apprêtait à quitter la capitale Conakry pour prendre part à la conférence organisée par la Fondation Frederich Nauhman, en collaboration avec l’alliance African Liberal qui se tient à Johannesburg vendredi et samedi, Mamadou Aliou Goubhoye, responsable du pool digital de la cellule de communication de l’UFDG et attaché d’information du président Cellou Dalein Diallo, a été empêché de s’embarquer dans la matinée de ce jeudi 6 octobre 2022.

Interrogé par Ledjely sur sa mésaventure à l’aéroport de Conakry, Goubhoye explique. « J’ai fait toutes les formalités. C’est quand je suis arrivé au niveau de la police des frontières que le gars a introduit mon passeport dans leur système, il m’a dit d’attendre. Il est descendu chercher un policier qui est venu et m’a dit vous ne pouvez pas partir ». Pour quels motifs, demande alors Goubhoye ? « Il m’a alors demandé si j’ai un problème avec quelqu’un », relate encore le collaborateur du leader de l’UFDG.

Répondant qu’il n’a aucun problème avec qui que ce soit, Goubhoye est par la suite conduit dans le bureau du responsable de la police de l’air à l’aéroport où l’interdiction de quitter le pays lui est signifiée. « Je suis descendu avec lui dans le bureau de leur chef, il m’a posé les mêmes questions. Il a passé deux coups de fil, après il m’a dit monsieur on a reçu l’ordre de pas vous laisser sortir. On nous a dit de ne pas confisquer votre passeport, de ne pas vous arrêter mais de ne pas vous laisser sortir », explique-t-il.

Le responsable du pool digital de la cellule de communication de l’UFDG estime que cette situation est liée sans équivoque à son combat politique. « Je n’ai aucun problème avec un citoyen, je n’ai aucun problème avec la justice, c’est une histoire de politique, parce qu’on est en train de dénoncer pour que ça marche », soutient-il.

Ce militant du principal parti d’opposition en Guinée ne compte pas saisir la justice, parce qu’à ses yeux, cela ne servirait à rien. Il invoque le fait que les plaintes pour des personnes assassinées seraient restées lettres mortes. Si dans ces conditions, « on m’empêche de voyager, je ne vais pas porter plainte, parce que ça ne va pas aboutir ».

Du côté de la police, aucune explication ne filtre pour l’heure. « J’ai appris l’information comme tout le monde mais ça n’a pas été dit pourquoi il a été empêché », a confié le porte-parole de la police, colonel Mory Kaba.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM

FOULA MADINA : l’élection du bureau des conducteurs de taxis motos vire à la violence

LEDJELY.COM

RD CONGO : la visite papale, un révélateur du besoin de paix

LEDJELY.COM

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM
Chargement....