Ledjely.com
Accueil » KANKAN : la tension demeure entre pharmaciens non agréés et autorités
A la uneActualitésGuinéeHaute-GuinéeSanté

KANKAN : la tension demeure entre pharmaciens non agréés et autorités

La traque des vendeurs des médicaments au niveau points non agréés se poursuit dans la ville de Kankan. Malgré la manifestation de quelques femmes demandant l’ouverture de ces endroits la semaine dernière, les autorités locales ne semblent pas vouloir abdiquer. C’est ainsi que dans l’après-midi de ce jeudi 13 octobre, une vingtaine d’entre d’entre-deux ont été interpellés et conduits dans les locaux de la gendarmerie de Kankan. Ce qui a irrité la colère de leurs collègues qui se sont mobilisés au quartier Kabada 2 pour exprimer leur mécontentement. 

C’est avec les slogans « libérez nos amis », « libérez nos maris’’ que quelques vendeurs de médicaments, spontanément mobilisés, ont exprimé leur mécontentement suite à l’interpellation de leurs camarades. Une d’entre eux, particulièrement remontée, explique : « C’est un responsable des pharmaciens agréés qui nous intimide dans nos places respectives. Pourtant, nous n’avons rien dedans. Ils invoquent le fait que nous avons peint nos places en vert. Or, nous avons sorti tous les médicaments qui s’y trouvaient. C’est uniquement en raison de la couleur verte qui 22 de nos camarades ont été arrêtés. Nous ne savons plus à quel saint se vouer et pourtant nous sommes chez nous ».

‘’Trop c’est trop’’, proteste une autre mère de famille. « Nos points de vente sont fermés depuis longtemps. Ce sont d’autres marchandises que nous vendons là-dedans désormais, pour pouvoir faire face aux charges de nos familles.  Mais on nous demande qu’on ferme ça aussi. Cela revient à rendre nos enfants voleurs ou bandits. Nos enfants ont quitté les écoles privées parce que nous ne pouvons plus payer les frais de scolarité. Qu’on nous laisse au moins respirer », proteste cette dernière

Aux dernières nouvelles, des négociations auraient commencé entre les autorités de la région et les responsables des vendeurs des produits pharmaceutiques non agréés.

Du côté des services de sécurité, on ne communique pas pour l’heure sur les motifs de l’arrestation des 22 personnes.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM

EMA 2023 : liste des présélectionnés dans les catégories « Entreprise publique de l’année » et « Chef d’entreprise de l’année »

LEDJELY.COM

TPI Dixinn : le délibéré dans l’affaire de Makhissa Sampou attendu le 6 mars

LEDJELY.COM
Chargement....