Ledjely.com
Accueil » EDUCATION : les enseignants contractuels alertent
A la uneActualitésEducationGuinée

EDUCATION : les enseignants contractuels alertent

Le collectif des enseignants contractuels a tenu une assemblée générale extraordinaire dans l’après-midi de ce jeudi 13 octobre 2022. La coordination a mis l’occasion à profit pour dénoncer le comportement de certains cadres de l’administration scolaire à l’intérieur du pays. Notamment les directeurs préfectoraux de l’éducation qui créeraient d’énormes problèmes aux contractuels mutés dans leurs circonscriptions.

Dans l’absolu, les enseignants contractuels ne désespèrent pas. Certes, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire leur a dit qu’il n’était pas question qu’il y ait du recrutement à Conakry. Toutefois, ils notent que 2240 d’entre eux ont déjà été déployés à l’intérieur du pays. Sauf que ces derniers se heurtent à d’importants obstacles que certains DPE dresseraient sur leur chemin. Mettant particulièrement en cause ceux de Beyla et de Boké, ils les accusent de « recevoir les enseignants qui sont affectés dans leurs préfectures ». Ils manœuvreraient pour remplacer les enseignants déployés dans leurs zones respectives par d’autres personnes, desquelles ils auraient perçu des espèces sonnantes et trébuchantes. « Ce sont des DPE qui ont déjà perçu de l’argent des mains de personnes qui n’ont rien à voir avec cette situation pour pouvoir remplacer les véritables enseignants contractuels », proteste Alseny Mabinty Camara.

La coordination nationale des enseignants contractuels interpelle donc le ministère. Ils sollicitent de ce dernier qu’il fasse une communication publique instruisant les DPE de « prendre en compte la liste des enseignants contractuels qui leur a été communiquée ».

En tout cas, ils formulent une menace à peine voilée. « Nous voulons qu’il y ait la paix, la quiétude. Nous ne voulons pas qu’il y ait un tollé dans les concessions scolaires », dit le coordinateur.

Au-delà, Alseny Mabinty Camara fixe la ligne rouge. « Tout recrutement d’enseignants dans le secteur de l’éducation doit commencer par la régularisation des 10.587 contractuels », avertit-il.

Pour finir, la coordination invite le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation à prendre ses « responsabilités » pour le recrutement des enseignants contractuels.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

TPI de Mafanco : Mory Nabé écope de 10 ans pour avoir mortellement battu sa femme, suite à une crise de jalousie

LEDJELY.COM

Emergence Mag Awards : liste des entreprises présélectionnées dans les catégories « Meilleure Banque commerciale de l’année » et « Femme Entrepreneure de l’année »

LEDJELY.COM

Sergueï Lavrov en visite à Bamako pour consolider le lien « crucial » avec le Mali

LEDJELY.COM

AN 1 DU CNT : le président de l’Assemblée législative du Burkina Faso répond à l’invitation de la Guinée

LEDJELY.COM

Justice : hommage à l’ancien ministre Me Bassirou Barry

LEDJELY.COM

Matoto : Mamadouba Tos et Morissanda Kouyaté participent à la journée de l’assainissement

LEDJELY.COM
Chargement....