Ledjely.com
Accueil » TOURISME : la Guinée accueille le rallye Budapest-Bamako
A la uneActualitésAfriqueCultureGuinéeMondeSport & CultureSports

TOURISME : la Guinée accueille le rallye Budapest-Bamako

Comme nous vous l’annoncions précédemment, la Guinée a accueilli ce jeudi 3 novembre à travers la ville de Koundara, les 560 touristes européens et 257 véhicules, dans le sillage du rallye Budapest-Bamako. Le trajet à travers le territoire guinéen durera jusqu’au 7 novembre, avec les étapes supplémentaires de Labé et Kindia. Et le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, en collaboration avec MIZ communication, est mobilisé pour mettre l’occasion à profit pour faire promotion de la destination Guinée.

Pour mettre en évidence, l’opportunité touristique que représente le rallye, Moulaye I Zardan, PDG de MIZ communication note que ledit rallye draine un total de « 28 nationalités qui sont composées de Hongrois, des Polonais, de Tchèques, entre autres. Des Européens qui ne sortent pas toujours de leurs pays ». Il s’agit donc, d’une « découverte touristique de la part d’hommes d’affaires, de généraux à la retraite, de médecins, d’entrepreneurs, d’investisseurs, etc. Jusqu’à 5 % de ceux qui participent au rallye sont des investisseurs. En visitant la Guinée, ils cherchent à savoir sur quoi ils peuvent investir et qu’est qu’ils gagnent au retour », dit encore M. Zardan. Par ailleurs, « ils font de l’aide humanitaire dans chaque préfecture sans attendre à quelque chose au retour », souligne-t-il également.

Moustapha Diallo, directeur national adjoint du tourisme et de l’hôtellerie, coordinateur de l’activité de Rallye Budapest, de préciser à son tour : « Ce n’est pas un rallye de course, c’est un Rallye de découverte. C’est le paysage qu’ils découvrent. Ils s’arrêtent de temps en temps pour prendre des photos, ils veulent voir le potentiel touristique de la Guinée ». Mais il n’y a pas que ce volet touristique pur et dur. Au-delà du promotionnel, les participants au rallye, « payent les visas, ils achètent les produits artisanaux et également ils habitent les hôtels. Les restaurateurs viennent vendre leurs produits dans les bivouacs. Et au-delà de tout ça, il y a aussi des actions humanitaires qu’ils font. C’est-à-dire ils font des dons dans les villages qu’ils traversent et les participants cotisent pour donner quelque chose à un village dans le cadre d’un projet local », indique également M. Diallo.

Justement, Beyatiki est l’un ces touristes. De nationalité suisse, il en est à sa première participation au rallye.  « Partout en Afrique, le paysage est beau, les gens en Guinée sont accueillants et généreux », dit-il.

Balla Yombouno

Articles Similaires

INTERNET DANS LES UNIVERSITES : les étudiants partagés entre espoir et scepticisme

LEDJELY.COM

FAIT-DIVERS : Un ‘’feu mystérieux’’ aux trousses d’une concession familiale aux Km36

LEDJELY.COM

DÉVELOPPEMENt : un Branding national pour mieux vendre la destination Guinée !

LEDJELY.COM

VIH/SIDA : où en est-on en Guinée ?

LEDJELY.COM

KIPE : les étudiants de l’ENPT étaient dans la rue…

LEDJELY.COM

CLAUDE PIVI : « Si je voulais le pouvoir, je l’aurais pris avant le capitaine Dadis »

LEDJELY.COM
Chargement....