Ledjely.com
Accueil » Des produits impropres à la consommation incinérés à Kissidougou
A la uneActualitésGuinéeSantéSociété

Des produits impropres à la consommation incinérés à Kissidougou

La Direction préfectorale du commerce et des PME de Kissidougou a incinéré ce 3 janvier 2023, d’importantes quantités de différents produits prohibés. Des produits saisis courant 2023 dans les marchés de la ville. C’est le dépotoir du site de Songbon, qui a servi de cadre à l’incinération. Les autorités préfectorales, communales, judiciaires, les responsables des services de sécurité ainsi que des agents de l’environnement et ceux du service de contrôle et qualité étaient présents. 

Quelques 8 tonnes et demi de produits périmés ont été saisis dans les marchés de Kissidougou au cours de l’année 2022. Mais au compte de l’incinération de ce 3 janvier – troisième du genre au titre des produits saisis l’année dernière – ce sont 3,044 tonnes qui étaient concernées. Des produits au nombre desquels se retrouvaient des boissons non alcoolisées, des produits pharmaceutiques, des alimentations.

« Nous avons reçu la note circulaire du gouvernement nous demandant le ramassage de tous les produits périmés sur tous les marchés de Kissidougou. C’est notre principale mission. Car il y va de l’intérêt de notre santé publique. Aujourd’hui nous sommes à notre 3ème opération d’incinération de 3 tonnes », explique Tariba Kéita, directrice préfectorale du Commerce et des PME

Venu présider ladite cérémonie, le préfet de Kissidougou, colonel Pascal Fahindo Nikavogui a lancé une invite aux commerçants. « Je sais que c’est de l’argent que vous mettiez pour avoir ces marchandises. Mais l’argent qui va te donner de la maladie ce n’est pas de l’argent. Donc, vous devez comprendre que le département de commerce n’est pas contre vous, mais plutôt il est là pour vous commerçants », leur dit-il.

A la direction préfectorale du commerce et des PME, il demande d’agir avec équité et sans état d’âme. « Je demande de ne pas avoir un parti pris en menant cette opération de ramassage des produits périmés. Une fois que vous trouvez sur les marchandises des dates expirées, ne négociez rien avec l’intéressé. Si vous négociez, sachez que vous négociez la santé de la population », leur lance-t-il, à leur tour.

 Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....