Ledjely.com
Accueil » Tidiane Conté de l’UFR : « La Transition ne commencera jamais sans nous »
A la uneActualitésGuinéePolitique

Tidiane Conté de l’UFR : « La Transition ne commencera jamais sans nous »

Si dans les rangs des opposants guinéens, bien d’acteurs ne savent pas, entre la confrontation et le compromis, quelle attitude adopter face à la junte du CNRD, ce n’est pas le cas de Tidiane Conté, membre du bureau exécutif de l’Union des forces républicaines (UFR). Lui ne fait ni dans la nuance, ni dans la confusion. A l’occasion de l’Assemblée générale du week-end passé, il a invité les autorités à prendre en compte le message de la CEDEAO relatif au dialogue inclusif. En tout cas, il avertit le colonel Mamadi Doumbouya et ses camarades : il n’y aura pas de transition sans les formations politiques qui représentent la majorité des Guinéens.

C’est au message du porte-parole du gouvernement, Ousmane Gaoual Diallo, que Tidiane Conté a manifestement voulu répondre. Message dans lequel l’ancien responsable de l’UFDG disait en substance que le dialogue relatif au chronogramme de la Transition relève du passé. Une attitude qui, à en croire Ousmane Conté, ignore à la demande pressante de l’organisation sous-régionale de la CEDEAO.  « Ils ont réunis des gens qui sont d’accord avec le pouvoir en place pour dire que c’est la majorité des Guinéens qui ont adopté des recommandations pour un semblant de dialogue. Nous estimons que cela n’a pas été un dialogue, mais un séminaire », juge-t-il.

En conséquence, rappelant la position commune que partagent l’UFR, le RPG, l’UFDG et les forces sociales, il demande à « Mamady Doumbouya d’ouvrir un dialogue inclusif avec les partenaires qui doivent accompagner la transition avant qu’il ne soit trop tard ». Car, avertit-il : « la transition ne commencera jamais sans nous ».

Dans un ultime message destiné à mettre en exergue l’importance de la légitimité en démocratie, Tidiane Conté assure que son parti a « la confiance de la population ». Au point que, taclant le président de la Transition, il avance méchamment : « Là où est Mamady Doumbouya par les armes, l’UFR veut y être par la force du peuple après les élections ».

Mariama Ciré Diallo

Articles Similaires

Bah Oury Premier ministre : quelle suite ?

LEDJELY.COM

Pépé Francis Haba : « Bah Oury pourra aider, s’il a le soutien du CNRD et du gouvernement »

LEDJELY.COM

Kankan : les acteurs sociopolitiques réagissent à la nomination de Bah Oury

LEDJELY.COM

Bah Oury PM : un « choix non consensuel »

LEDJELY.COM

Dossier Pendessa : les avocats du journaliste annoncent un pourvoi devant la Cour suprême

LEDJELY.COM

Urgent: Sékou Jamal Pendessa recouvre la liberté

LEDJELY.COM
Chargement....