Ledjely.com
Accueil » Transition : un compte à rebours des USA qui irrite Morissanda Kouyaté
A la uneActualitésGuinéeMondePolitique

Transition : un compte à rebours des USA qui irrite Morissanda Kouyaté

Les Etats-Unis par la voix de leur représentation diplomatique en Guinée ont récemment lancé un compte à rebours dénommé ‘’marche vers la démocratie’’ sur les 24 mois de la durée de la transition. Une démarche qui ne laisse pas de marbre le ministre des Affaires étrangères de la Guinée. « Un surveillant de la classe qui veille sur des élèves en examen ». Voilà comment Dr Morrisanda Kouyaté a imagé la démarche de l’Ambassade des Etats unis en Guinée.  

Le patron de la diplomatie guinéenne a d’ailleurs réagi à travers une déclaration lue sur les antennes  de la télévision nationale (RTG).

« Autant les Etats-Unis d’Amérique sont les maîtres des horloges pour les activités décidées par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, autant la République de Guinée est le maître des horloges pour les activités décidées par le gouvernement guinéen », a laissé entendre le ministre des affaires étrangères de la Guinée.

Mais cela n’a pas suffi pour calmer la diplomatie américaine. En effet, l’ambassade des Etats-Unis dans un communiqué qui s’apparente manifestement à une réaction à cette sortie de Morissanda Kouyaté, a fait remarquer aux autorités de la Transition guinéenne que « ce compte à rebours reconnaît et célèbre l’engagement du président Doumbouya et des autorités de transition à achever la transition le 1er janvier 2025 ».

De manière subtile, dans ce même communiqué, l’ambassade américaine a tenu à rappeler aux autorités guinéennes qu’autant le compte-à-rebours semble avoir fâché, autant on devrait avoir à l’esprit la mise à disposition à la Guinée de plus de 50 millions de dollars américains en termes d’assistance technique et matérielle. Notamment dans les domaines de la santé, de la sécurité, des droits de l’homme, de la démocratie, de la gouvernance et de la croissance économique. « Cet investissement s’appuie sur notre relation solide depuis l’indépendance de la Guinée, une relation fondée sur l’amitié, le respect mutuel et un engagement pour un monde plus libre et plus prospère », indique le communiqué.

Si cette démarche de l’Ambassade des USA a agacé le chef de la diplomatie guinéenne, cependant le Colonel Mamadi Doumbouya avait déjà émis le souhait de ne pas faire un jour de plus à la tête de la Guinée après les 24 mois convenus avec la CEDEAO pour la durée de la transition.

L’ambassadeur Fitrell reste donc catégorique et enfonce le clou : « Le 1er janvier 2025 sera un jour de célébration du retour du peuple guinéen à la démocratie et à l’ordre constitutionnel…nous serons là pour encourager et soutenir la nouvelle démocratie guinéenne que vous créerez et qui présidera pendant des générations ».

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Tabaski : le bilan révèle trois morts

LEDJELY.COM

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM
Chargement....