Ledjely.com
Accueil » BUZZ : Après la bourde, les excuses de Black M
ActualitésArtsCultureGuinée

BUZZ : Après la bourde, les excuses de Black M

Dans une courte vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux toute la journée du vendredi 7 avril, le rappeur français d’origine guinéenne Alpha Diallo, Black M, qui réside depuis un certain temps à Abidjan a assimilé la pauvreté de la Guinée au fait que le pays n’utilise pas le CFA. Une sortie qui a eu droit à une réprobation générale. Au point que l’artiste a été obligé de publier plus tard un communiqué pour s’excuser.

Via la première vidéo, Black M déclarait notamment : « La Guinée est un pays extrêmement pauvre de l’Afrique de l’Ouest. En 2023 nous n’avons même pas encore le franc CFA on est encore au franc guinéen, c’est très pauvre ».

Et bien sûr, de tels propos dans le contexte particulier qui est celui des rapports plutôt compliqués entre la France et ses anciennes colonies africaines, ne pouvaient pas laisser indifférent. Ils ont donc eu droit à une avalanche de critiques. Certains dénonçant le manque de culture de la part du rappeur français. Tandis que d’autres s’en prenaient à la tendance néo colonialiste de l’artiste.

C’est ainsi que l’ancien ministre de la Culture et leader du parti MPDG, Siaka Barry, a rétorqué, dans une publication sur Facebook que « vouloir expliquer notre pauvreté par l’absence d’une monnaie coloniale à l’image du Franc CFA est une grosse bourde de la part de notre compatriote Black M ». Bref, toute la journée de ce vendredi, politiques, artistes et mêmes anonymes se sont relayés pour reprouver la sortie de Black M.

Et visiblement marqué par ces répliques virulentes qui s’enchainaient, Black M a publié plus tard des excuses. « Dénigrer la Guinée, équivaut pour moi à dénigrer mes parents, mes grands-parents, mes ancêtres, mon histoire. J’ai la chance inestimable de me rendre en Guinée Conakry depuis ma plus tendre enfance…Je ne pourrais jamais dire, ni même penser du mal de mon pays d’origine….Je présente mes excuses à toutes celles et à tous  ceux qui se sont sentis offensés par mes propos maladroits dans l’interview », écrivait-il.

Un mea culpa qui aura quelque peu eu pour effet de tempérer la spirale des critiques qui pleuvaient sur Black M. Comme si les gens avaient été touchés par la touche d’humilité qui sous-tendait les excuses.

N’Famoussa Siby

Articles Similaires

Coyah : Plan International Guinée organise un atelier sur comment communiquer avec les enfants et adolescents sur le genre, la santé et les droits sexuels et reproductifs

LEDJELY.COM

Coopération : Bassirou Diomaye Faye attendu à Conakry, 15 ans après la dernière visite d’un président sénégalais

LEDJELY.COM

CRIEF : Yaya Kairaba Kaba suspend trois magistrats

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : le premier convoi part de Conakry le 25 mai

LEDJELY.COM

Retrait des agréments des médias : « Je suis choqué et déçu, mais pas surpris »

LEDJELY.COM

Autonomisation des femmes : Le CAEF de Kaloum inauguré après sa rénovation

LEDJELY.COM
Chargement....