Ledjely.com
Accueil » Kissidougou : le corps d’un SDF retrouvé dans la commune urbaine
A la uneActualitésGuinéeGuinée ForestièreSociété

Kissidougou : le corps d’un SDF retrouvé dans la commune urbaine

C’est un corps sans vie étalé de son long à même le sol qui a été découvert ce lundi matin dans la banlieue de la commune urbaine de Kissidougou, au quartier Kérédou précisément. Selon les premiers témoignages, la victime serait morte à la suite d’une consommation abusive d’alcool.

Lounceny Condé, âgé d’une cinquantaine d’années est originaire de Kouroussa. Son corps a été très tôt retrouvé ce matin au rond-point de Kérédou sous les manguiers, dans les environs d’un alignement de cabarets. Lui-même informé tôt ce matin via un appel téléphonique, le chef de quartier de Kérédou, à son tour, a alerté notamment le maire, la justice et le commissaire central. Tous se sont ensuite transportés sur les lieux. « Selon les informations recueillies auprès des citoyens, la victime n’est pas d’ici, il vient de Gbérédou-Kinièro, dans la préfecture de Kouroussa. A travers des causeries qu’il faisait avec les gens, qu’il disait que son nom, c’est Lounceny Condé, il est né triplé. C’est ce qu’on connait de lui », indique le chef de quartier, Kémoko Camara. Chef de quartier qui poursuit : « on n’a vu aucune trace sur le corps ».

Un citoyen qui a connu la victime dans le quartier, souligne qu’elle était sans domicile fixe.  « Quand il est venu au quartier ici, il nous a fait savoir qu’il s’appelle Lounceny Condé et qu’il est chasseur. Tout le temps, il était dans les bars. Il n’avait pas de domicile fixe, partout la nuit le trouve, il dort là-bas. C’est comme ça il vivait ici », se souvient Mori Kandja Mansaré.

Aux dires du médecin qui a fait les premiers constats sur le corps, la consommation abusive de l’alcool est à l’origine du décès. « A l’analyse du corps, nous avons trouvé que c’est un corps sans vie avec une humidité cadavérique et un refroidissement corporel. Il est âgé d’une cinquantaine d’années. Donc, après toute analyse, nous concluons que ce n’est pas une attaque, ni un empoisonnement. Mais la mort est due à l’effet de la liqueur. Nous savons que la liqueur provoque l’arrêt cardiaque lorsqu’elle est consommée de façon abusive », a laissé entendre, Dr Doukouré Siaka.

Après ces premières données livrées par le médecin, le maire Yomba Sanoh a pris des dispositions afin que le corps soit inhumé.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Articles Similaires

‘’Commandant de régiment’’ : Toumba et Marcel chargent Dadis

LEDJELY.COM

Lutte contre la corruption : Alseny Farinta se défend de faire dans un « acharnement »

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : les confrontations vont-elles tourner en faveur de Moussa Dadis Camara ?

LEDJELY.COM

Bundesliga : Naby Keita et le Werder vers le divorce

LEDJELY.COM

Escalade au Moyen-Orient : un allié de fait aux juntes en Afrique

LEDJELY.COM

Paradoxe CNRD : Un an de plus pour soi, zéro jour de plus pour les conseils communaux

LEDJELY.COM
Chargement....