Ledjely.com
Accueil » Procès du 28 sept : Oumar Diallo livre son récit
A la uneActualitésGuinéeJustice

Procès du 28 sept : Oumar Diallo livre son récit

Ce lundi 22 mai, le procès des événements du 28 septembre se poursuit devant le tribunal de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry. Et c’est Oumar Diallo, victime de coups et blessures volontaires, qui déroule son récit de l’évènement devant la barre. Il met particulièrement en cause le colonel Moussa Tiégboro Camara. Par ailleurs, dit-il, les militants de Cellou Dalein Diallo étaient particulièrement ciblés au cours de ce massacre.

Le colonel Moussa Tiegboro Camara avait laissé entendre qu’il s’était rendu au stade, accompagné uniquement de son chauffeur et de son garde de corps. Ce n’est pas vrai, à en croire la partie civile Oumar Diallo. « Quand nous sommes venus jusqu’à Dixinn c’est là-bas qu’on s’est croisé avec Moussa Tiegboro, accompagné de ses hommes dont deux bérets rouges. Ils nous ont demandé où nous allions. On a répondu qu’on partait au stade. Il nous a dit de nous retourner, que la manifestation est reportée au lendemain. On lui a dit que les leaders ne nous ont pas dit cela. Alors, il a dit : ‘’Si vous ne vous retournez pas, vous allez le regretter avec vos leaders (…) », raconte Oumar Diallo.

Et c’est quelques minutes après qu’Oumar Diallo et ses camarades se sont retrouvés dans l’enceinte du stade qu’ils ont vu les bérets rouges faire leur entrée.  Aussitôt, les tirs ont commencé. « C’est à la sortie du stade que je me suis retrouvé avec un béret rouge qui a tiré sur une personne. Après, il m’a aperçu, heureusement l’arme n’était plus chargée. C’est ainsi qu’il m’a administré des coups avec sa matraque », relate-t-il.

Oumar raconte que le nombre de gendarmes et de policiers était-il qu’on aurait dit des « fourmis ».  Il dit avoir été battu par une dizaine de policiers. Il raconte en outre avoir aperçu une femme dénudée, entre les mains des hommes en uniforme. Mais qu’il ne pouvait venir au secours de cette dernière. De même, il dit avoir vu des manifestants que l’on jetait dans deux camions.

Assurant qu’il était en mesure de reconnaître certains de ceux qui l’ont agressé, la victime se rappelle d’une « femme grande de taille qui disait aux autres ‘’ce sont les gens de Cellou Dalein, tuez-les tous’’ ».

Il reconnait enfin avoir vu Toumba Diakité et son groupe quand ils rentraient au stade « Mais ils ne m’ont pas fait du mal et ils n’étaient pas armés non plus », conclut-il.

Aminata Camara

Articles Similaires

‘’Commandant de régiment’’ : Toumba et Marcel chargent Dadis

LEDJELY.COM

Lutte contre la corruption : Alseny Farinta se défend de faire dans un « acharnement »

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : les confrontations vont-elles tourner en faveur de Moussa Dadis Camara ?

LEDJELY.COM

Bundesliga : Naby Keita et le Werder vers le divorce

LEDJELY.COM

Escalade au Moyen-Orient : un allié de fait aux juntes en Afrique

LEDJELY.COM

Paradoxe CNRD : Un an de plus pour soi, zéro jour de plus pour les conseils communaux

LEDJELY.COM
Chargement....