Ledjely.com
Accueil » Election en Turquie : Alpha Condé, l’autre vainqueur
A la uneActualitésGuinéeMondePolitique

Election en Turquie : Alpha Condé, l’autre vainqueur

Ce ne serait certainement pas la première fois qu’Alpha Condé se réjouirait de l’élection d’un président étranger à la Guinée. On se rappelle en effet qu’en 2012, à la suite de l’élection de François Hollande à la tête de la France, celui qui en était à son premier mandat en Guinée, n’avait nullement caché sa joie. Tant il avait du mal à conjuguer le verbe à l’époque avec Nicolas Sarkozy, le prédécesseur de ce dernier. Mais c’est pour de toutes autres raisons que l’ancien président guinéen doit avoir célébré la réélection du président Recep Tayyip Erdogan, l’ami sur lequel il peut compter pour ne pas se voir extrader en Guinée. En situation d’exil à Ankara depuis le 21 mai 2022, Alpha Condé a en effet fébrilement vécu les hypothèses qui, avant le premier tour de l’élection turque, donnaient gagnant le candidat de l’opposition, Kemal Kilicdaroglu.

Dans les rangs du RPG-arc-en-ciel, le parti de l’ancien président, des indiscrétions laissent même croire que le silence qu’Alpha Condé a adopté ces dernières semaines par rapport aux appels à manifestation des Forces vives de Guinée était consécutif aux incertitudes que les sondages avaient entretenues quant à la réélection d’Erdogan. « Ne sachant si son ami allait être réélu, il avait estimé qu’il ne fallait pas faire de vagues, alors qu’il ne savait pas l’attitude qu’adopterait Kemal Kilicdaroglu vis-à-vis de sa situation », nous confiait un responsable du parti.

Avant ce premier tour, un observateur, quant à lui, suggérait à Alpha Condé de prendre les devants, en se rendant au Congo-Brazzaville où là aussi, il peut bien compter sur la solide amitié avec Denis Sassou Nguesso.

Finalement, pour l’ancien président, il y a eu plus de peur que de mal. Il peut non seulement demeurer en Turquie, mais il peut également continuer à ourdir ses plans en vue de prendre sa revanche contre Mamadi Doumbouya. C’est en effet l’objectif qu’il confiait clairement en février dernier à notre confrère de mosaiqueguinee. « On est en train de constituer les forces vives pour chasser ces gens-là. On va s’unir pour barrer la route à ces gens-là. Pour cela, on va aller avec tout le monde, qu’ils soient nos partenaires ou pas, c’est-à-dire les opposants à notre pouvoir », déclarait-il notamment au téléphone de Lamine Mognouma Cissé.

Cette bataille-là qu’il avait quelque peu mise en veille, il pourrait donc la reprendre. Parce que chez lui, la crainte de se voir extradé est désormais écarté. Et d’une certaine façon, cela fait de lui aussi, un vainqueur de la présidentielle turque.

Ledjely.com  

Articles Similaires

Kankan : plus de 12 000 candidats passent le bac

LEDJELY.COM

Matam : le général Amara Camara lance les premières épreuves du BAC

LEDJELY.COM

Baccalauréat : Bah Oury donne le coup d’envoi à Labé

LEDJELY.COM

Fermeture des média : le droit à l’information et au travail violé

LEDJELY.COM

Culture : l’artiste Mory Djely est mort à Paris à 56 ans

LEDJELY.COM

CAN 2025 : la compétition se jouera en hiver

LEDJELY.COM
Chargement....