Ledjely.com
Accueil » CRIEF : la comparution de Dr. Diané renvoyée au 12 juin…
A la uneActualitésGuinéeJustice

CRIEF : la comparution de Dr. Diané renvoyée au 12 juin…

Poursuivi pour, entre autres, détournement de deniers publics et blanchiment d’argent, l’ancien ministre de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané, a comparu ce lundi 29 mai 2023, devant la cour de répression des infractions économiques. Mais il était seul, son nouvel avocat, le Sénégalais, Me Ciré Ly étant absent.  Justement, l’ancien proche collaborateur a mis l’audience de ce lundi à profit pour demander le renvoi de sa prochaine audition, en vue de son permettre à son nouveau conseil de s’imprégner du dossier. Doléance à laquelle les autres parties ne se sont guère opposées.

Le nouvel avocat de Dr. Mohamed Diané est bien constitué. Mais il faudra certainement prendre son mal en patience si l’on veut voir ce dernier à l’œuvre. En effet, il lui faut un certain temps pour bien s’imprégner du dossier afin de pouvoir se préparer à défendre son client. C’est en substance la plaidoirie que l’ancien ministre a présentée hier devant la chambre de jugement de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). « Suite au retrait de mes avocats dans la procédure, j’avais constitué un avocat, Me Ciré Ly, du Barreau du Sénégal, qui va assurer ma défense. Cependant, Me Ciré Ly a sollicité auprès de votre cour le renvoi de l’affaire pour un mois. C’est pour lui permettre de prendre connaissance du dossier et de se préparer pour ma défense. Entre temps, le 15 mai devrait se tenir une audience qui n’a pas eu lieu. Donc, il n’a pas eu de notification de suite sur la date de l’audience. Et c’est pour cette raison qu’il a sollicité auprès de votre cour, le renvoi de l’affaire de deux semaines pour lui permettre de se préparer et de venir à Conakry pour assurer ma défense », a plaidé l’ancien ministre en charge des Affaires présidentielles.

Soucieux de la garantie du droit de la défense, le ministère public n’y voit aucun inconvénient.  « Le droit à la défense est un droit sacré et surtout que nous sommes en matière pénale. Si aujourd’hui ce prévenu a sollicité, par le biais de son avocat, un renvoi, ne serait-ce que pour deux semaines, (…) nous ne trouvons pas d’objection à cette demande », a réagi le représentant du ministère public.

Pas d’objection non plus de la part de l’avocat de la partie civile, Me Pépé Antoine Lamah.

Devant une telle unanimité, le président Francis Kova Zoumanigui a renvoyé l’affaire au 12 juin prochain pour la comparution de Dr. Mohamed Diané, avec à ses côtés, l’avocat sénégalais.

Fodé Soumah

Articles Similaires

Tabaski : le bilan révèle trois morts

LEDJELY.COM

Mamaya: l’occasion de bonnes affaires pour les groupements féminins

LEDJELY.COM

TPI de Kaloum : Ibrahima Tawel Camara et Djènè Diaby condamnés à 8 mois d’emprisonnement assortis de 7 mois de sursis

LEDJELY.COM

Mamaya de Kankan – Kania Soli : le sentiment d’une mission accomplie, la perspective de duplication dans chaque région…

LEDJELY.COM

Education : Naby Keïta s’engage avec l’UNICEF pour la promotion des droits de l’enfant

LEDJELY.COM

Ibrahima Tawel Camara : « Nous ignorions qu’on était retransmis par Guineematin »

LEDJELY.COM
Chargement....