Ledjely.com
Accueil » Constat/Haute banlieue : l’armée sur le terrain, le commerce paralysé
A la uneActualitésGuinéePolitique

Constat/Haute banlieue : l’armée sur le terrain, le commerce paralysé

Les autorités auraient souhaité que cette journée anniversaire soit davantage associée à une fête. Mais ce n’est pas exactement ce qui est servi. Certes, parce qu’elle est interdite et que les services de sécurité veillent à ce que cette interdiction soit effective, les rues ne débordent pas de mécontents à Conakry. Sur certains tronçons de la route le Prince en particulier, c’est la tension qui prévaut et non la joie. Sur l’axe T7-Cimentérie notamment, ce sont des militaires qui s’assurent de l’effectivité de l’interdiction de la manifestation, alors que les commerces, le long de la route, ont tous les rideaux baissés. Tel est le constat d’un reporter de Ledjely.com

Quant à la circulation, elle reste anormalement fluide, parce que les véhicules qui s’y aventurent sont plutôt rares. Dans la zone, ce mardi 5 septembre a l’allure d’une « ville morte ».

Précisément, trois pick-up de la gendarmerie (GIPN) et un autre de l’armée étaient stationnés au niveau du rond-point de la T7.

Entre les éléments de ce dispositif résolus à empcher les jeunes d’investir la rue et ces jeunes, résolus, à se faire entendre, le face-à-face demeure tendu. Mais pour l’heure, celui-ci reste plutôt confiné à l’intérieur des quartiers.

N’Famoussa Siby

 

Articles Similaires

Tabaski : le général Doumbouya fête dans sa ville natale de Kankan

LEDJELY.COM

Sadiba Koulibaly : la dégringolade

LEDJELY.COM

Haute Guinée : Déconstruire le mythe autour de la non-collaboration des populations avec les programmes de développement

LEDJELY.COM

Kissosso : un accident de la circulation fait plusieurs blessés graves

LEDJELY.COM

BEPC 2024 : Djiba Diakité lance les épreuves à Dixinn

LEDJELY.COM

BEPC à Kankan : haro sur les caméras de surveillance de Guillaume Hawing

LEDJELY.COM
Chargement....