Ledjely.com
Accueil » Kissidougou : les enseignants contractuels approuvent le compromis trouvé avec l’Etat
A la uneActualités

Kissidougou : les enseignants contractuels approuvent le compromis trouvé avec l’Etat

C’est à l’unanimité que les enseignants contractuels de Kissidougou ont approuvé en début de semaine, l’accord trouvé la semaine dernière entre les syndicats de l’éducation, la coordination nationale des enseignants contractuels et les ministres sectoriels. C’était à la faveur d’une rencontre qu’ils ont tenue précisément le lundi 16 octobre 2023, à l’école primaire Aboubacar Demba Camara, dans la commune urbaine de Kissidougou.

Convoquée par le coordinateur préfectoral des enseignants contractuels de cette ville, la rencontre avait pour but de restituer la proposition de la coordination nationale des enseignants contractuels à la base. Dans son compte rendu à ses camarades, Kaba Mara a notamment déclaré : « La coordination nationale des enseignants contractuels, les syndicats de l’éducation et les représentants de certains ministères concernés, se sont retrouvés le week-end dernier. A l’issue de cette rencontre, notre situation a été évoquée. Les parties se sont entendues sur ce qui suit : tous les enseignants contractuels seront engagés à la Fonction publique sans passer par voie de concours. En contrepartie de cela, nos arriérés ne nous seront pas payés ».

Et le moins qu’on puisse, c’est que les enseignants de Kissidougou ne trouvent rien à redire par rapport ce compromis. En tout cas, au sortir de la rencontre, Moussa 2 Kourouma, un d’entre eux, a confié : « Tous les enseignants contractuels de Kissidougou sont unanimes par rapport à la proposition faite depuis Conakry entre nos représentants et le gouvernement ». « Nous attendons de voir », a-t-il néanmoins nuancé. Quant à Daniel Leno, un autre participant à la rencontre, il approuve, lui aussi, le principe du compromis, mais reste prudent quant au respect de l’engagement par la partie gouvernementale. « Nous acceptons l’idée du coordinateur, parce que ce sont eux qui sont devant nous. Les propositions sont acceptées de notre part mais on ne sait pas les autorités ont la volonté », a-t-il ainsi noté.

Comme on le voit donc, les enseignants aimeraient en la solution envisagée. Mais dans l’ensemble, ils demeurent plutôt prudents. En sorte que le coordinateur préfectoral des enseignants contractuels de Kissidougou, demande à ses camarades de ne pas reprendre le chemin de l’école, jusqu’à ce que l’Etat honore son engagement.

Il faut dire que depuis l’ouverture des classes, le 3 octobre dernier, les enseignants contractuels de Kissidougou refusent de rallier les écoles.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com 

Articles Similaires

Guinée : les Forces vives agitent le spectre d’une manifestation

LEDJELY.COM

« Je suis heureuse de recevoir ce vaccin contre la COVID-19 », Agnès, 14 ans

LEDJELY.COM

Transition : « Guinéens, j’implore notre responsabilité à tous »

LEDJELY.COM

Guinée : de l’importance de la protection des données à caractère personnel

LEDJELY.COM

Accident ferroviaire : le train de la compagnie Rusal déraille au niveau de Kaporo-rails

LEDJELY.COM

Le Pont unique de Tanènè : à date, tous les grands travaux sont bouclés

LEDJELY.COM
Chargement....