Ledjely.com
Accueil » Le PAM et la France unissent leurs forces pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition en Guinée
Actualités

Le PAM et la France unissent leurs forces pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition en Guinée

CONAKRY le 30 avril 2024- Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies accueille une contribution de 1,5 million d’euros de la France pour la fourniture de soutien alimentaire et nutritionnel aux femmes, aux enfants et aux agriculteurs dans les préfectures de Beyla et Lola de la région de la Guinée Forestière.

Le PAM fournira des services de nutrition et d’alimentation supplémentaire à 14 000 enfants de moins de deux ans, ainsi qu’aux femmes enceintes et aux mères allaitantes pour le traitement et la prévention de la malnutrition aiguë modérée. Des repas scolaires nutritifs seront également fournis à 5 000 écoliers, les jeunes filles recevant des rations à emporter à la maison afin qu’elles puissent être libérées des tâches ménagères pour aller à l’école, évitant ainsi le risque de mariages et de grossesses précoces. De plus, 56 agents de santé seront formés en nutrition, et en pratiques d’alimentation infantile et infantile.

Le PAM est reconnaissant envers le gouvernement français pour cette généreuse contribution qui nous permettra de faire une différence dans la vie des familles vulnérables”, a déclaré le Dr Hyoung-Joon Lim, directeur pays du PAM en Guinée. “Atteindre la sécurité alimentaire en Guinée nécessite une action collective et un soutien accru, et le PAM reste engagé à travailler avec tous les partenaires pour s’assurer que les groupes vulnérables – en particulier les femmes et les enfants – reçoivent l’aide critique dont ils ont besoin.”

Cette contribution cruciale de la France sera également utilisée pour renforcer la capacité de production des petits agriculteurs en Guinée. Au total, 426 agriculteurs recevront une formation technique sur la chaîne de valeur d’une nouvelle variété de riz à haut rendement et comment augmenter sa productivité et améliorer l’accès aux marchés locaux. La santé maternelle et infantile est l’une de nos priorités en Guinée, et nous saluons les efforts proactifs du PAM pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. La France est un partenaire indéfectible, engagé sur le long terme, et entend maintenir son soutien dans le domaine de la nutrition pour les femmes et les enfants”, a déclaré Marc Fonbaustier, l’ambassadeur de France en Guinée.

Les résultats de l’analyse de la sécurité alimentaire du Cadre Harmonisé de mars 2024 ont révélé une détérioration de la situation alimentaire et nutritionnelle en Guinée, avec une augmentation significative du nombre de personnes sous pression et en situation de crise alimentaire. Pendant la saison de soudure de juin-août 2024, environ 2,8 millions de personnes (24% de la population) seront sous pression (Phase IPC 2) tandis que 960 553 individus (8% de la population) seront en crise alimentaire (Phase IPC 3). En un an, le nombre de personnes en crise et ayant besoin d’une assistance d’urgence a augmenté de 102,5% passant de 474 233 personnes en juin 2023 à 960 563 personnes en juin 2024.

Articles Similaires

CRIEF : Yaya Kairaba Kaba suspend trois magistrats

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : le premier convoi part de Conakry le 25 mai

LEDJELY.COM

Retrait des agréments des médias : « Je suis choqué et déçu, mais pas surpris »

LEDJELY.COM

Autonomisation des femmes : Le CAEF de Kaloum inauguré après sa rénovation

LEDJELY.COM

Kamsar : la CBG célèbre la journée mondiale de la biodiversité

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : le parquet demande la perpétuité pour Dadis

LEDJELY.COM
Chargement....