Ledjely.com
Accueil » Médias Awards : les organisateurs annoncent les couleurs de l’Acte IV
Actualités

Médias Awards : les organisateurs annoncent les couleurs de l’Acte IV

Au cours d’une conférence de presse, les organisateurs de l’évènement Media Awards Guinée ont dévoilé les contours de la quatrième édition de cette cérémonie de distinction des hommes et femmes de médias en Guinée. Au cours de cette sortie, Mac’Communication a rappelé son leitmotiv : récompenser les journalistes de leur vivant.

Cette année, les Médias Awards se dérouleront sur trois jours. D’abord, le mardi 5 mars 2024, il y aura un Master Class animé par le journaliste Alain Foka. Ensuite, une rencontre d’échanges entre les journalistes et les leaders d’opinion guinéens est prévue le même jour.  Puis, le mercredi 6 mars 2023, les organisateurs ont prévu une conférence débat avec les étudiants de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia. Enfin, le jeudi, le tout sera couronné par la grande cérémonie de récompense.

« Par cet événement, l’Agence Mac’Com veut amener les pouvoirs publics à se pencher sur les préoccupations de plus en plus croissantes des acteurs de la presse. Spécifiquement, Mac’Com vise à valoriser les talents des hommes et des femmes des médias, à créer des opportunités dans le développement de la carrière professionnelle des lauréats, à faire des plaidoiries auprès des autorités pour l’amélioration des conditions de travail des hommes de médias », a indiqué Lansana Josemar Camara, commissaire général adjoint de l’évènement,

Pour cette 4ème édition, 5 grandes catégories pour un total de 25 prix ont été pensés.

Catégorie audiovisuelle :

  • Meilleur présentateur journal parlé ;
  • Meilleur reportage thématique radio ;
  • Meilleur présentateur de journal télévisé ;
  • Meilleur reportage télévisé ;
  • Meilleur reportage radio ;
  • Meilleur technicien radio ;
  • Meilleur réalisateur ;
  • Meilleur reportage en langue nationale ;
  • Meilleure émission de Talk-Show ;
  • Meilleure radio en bande Fm ;
  • Meilleure télé ;
  • Meilleur journaliste culturel ;
  • Meilleur journaliste sportif spécial CAN 2023

Catégorie des sites internet :

  • Meilleur article de presse en ligne ;
  • Meilleur site d’information.

Catégorie presse écrite :

  • Meilleure plume ;
  • Meilleur journal papier.

Catégorie des prix spéciaux :

  • Meilleur chroniqueur d’émission talk-show ;
  • Meilleure journaliste sportive ;
  • Meilleure voix féminine ;
  • Prix de l’intégration africaine du meilleur présentateur de journal télévisé ;
  • Meilleur créateur contenu web ;
  • Meilleur correspondant de la presse étrangère ;

Le Grand Prix MAC de l’année 2023, qui sera dénommé prix ‘’Alain Foka’’

Des innovations, en en a au compte de cette 4ème édition. C’est le cas par exemple du prix du meilleur reporter qui devient désormais prix du meilleur reportage, car les nominés pour ce prix vont concourir autour de thèmes qui leur seront proposés. L’autre nouveauté, c’est le prix du meilleur journaliste sportif spécial CAN. « Il faut que les journalistes sportifs sachent que cette année, ils seront jugés sur la base des prestations au niveau de la CAN Côte d’Ivoire 2024 », prévient Antoine Kourouma, commissaire général de Média Awards Guinée. La touche féminine à travers les prix de la meilleure voix féminine et de la meilleure journaliste sportive, relève aussi des nouveautés. De même l’ouverture que l’évènement poursuit en direction du continent africain. Ainsi, cette année, il y aura le prix de l’intégration africaine, autour duquel trois pays seront mis en compétition : le Mali, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Le dernier changement à retenir, c’est le changement de l’appellation du grand prix. Désormais, au lieu d’homme de médias, c’est « PRIX MAC DE L’ANNÉE ». « Ce prix n’est plus décerné aux patrons des médias mais plutôt aux nominés », souligne l’ancien chroniqueur des GG.

Le thème choisi pour cette année est : « Les médias guinéens et la problématique de la transition ».

 Un thème connecté à l’actualité nationale selon Justin Morel Junior, membre du comité d’organisation de cet événement. « Les transitions sont des moments qui passent mais sont aussi des moments éprouvants pour les hommes de médias. En raison des situations politiques. Cette situation fait que nous nous sommes dit qu’il est important que ceux qui portent les réflexions majeures sur le domaine de la liberté de presse, des contraintes qu’on pourrait subir durant cette période puissent s’exprimer de manière intelligente, de manière libre et partager leur expérience et connaissance avec les autres médias guinéens et internationaux afin que nous passions avec bonheur cette transition ou ces transitions à travers notre cher continent », a indiqué Justin Morel  Junior.

« Quelles sont les limites de responsabilité des journalistes ? Et quelles sont les charges que l’État devait assumer dans cette période-là ? », telles sont les questions auxquelles l’ancien ministre de l’Information souhaite que les différents articles de presse apportent des réponses.

« Nous voulons que Médias Awards Guinée soit un moment de réflexion pour des actions positives dans le cadre de l’évolution de la presse guinéenne », a-t-il conclu.

Aliou Nasta

Articles Similaires

Dissolution du gouvernement : « On a toujours dénoncé l’incompétence de ces ministres »

LEDJELY.COM

Condamnation de Pendessa : le SPPG invite la presse à se joindre à la grève du mouvement syndical

LEDJELY.COM

Attention, c’est une arnaque qui se cache derrière cette publication !

LEDJELY.COM

Kankan : le coordinateur régional de la MAOG tance Alphonse Charles Wright

LEDJELY.COM

FEEM 2024 : les organisateurs sacrent 15 acteurs de l’économie guinéenne

LEDJELY.COM

L’UNICEF déplore le décès d’un enfant lors d’un rassemblement public à Conakry

LEDJELY.COM
Chargement....