Ledjely.com
Accueil » Littérature : le CIRD rend hommage à Lamine Capi Kamara, de son vivant
A la uneActualités

Littérature : le CIRD rend hommage à Lamine Capi Kamara, de son vivant

Hommage à M. Lamine Capi Kamara, enseignant, diplomate, ministre et écrivain“. Ainsi était intitulée l’évènement hommage et reconnaissance que le centre d’innovation et de recherche pour le développement (CIRD) a organisé ce samedi 24 février 2024, à l’intention de cette personnalité qui a marqué l’histoire guinéenne dans plusieurs domaines. Une cérémonie qui a réuni plusieurs proches, anciens collaborateurs, amis et membres de la famille de l’ancien ministre et écrivain, aujourd’hui âgé 83 ans.

Salle comble. Des anciens premiers ministres tels : Ahmed Tidiane Souaré, Kabinet Komara et François Lounceny Fall. Mais aussi des diplomates, des anciens ministres comme Bailo Telivel, Dr Makalé Traoré et plusieurs autres admirateurs de l’homme ont tous répondu présents à l’invitation pour rendre hommage à l’écrivain.  L’ambiance était empreinte d’émotion. M. Lamine Capi Kamara a été honoré.  « Le quatrième pilier du CIRD, c’est de réhabiliter et valoriser les patrimoines qu’ils soient matériels ou immatériels. Ce n’est pas la première fois que nous le faisons. Nous pensons qu’il est vraiment important de réhabiliter ces personnes qui font partie du patrimoine de la Guinée. Donc, pour Capi Kamara, c’est un homme d’Etat, un ancien prisonnier politique pendant 7 ans dans les camps de Kindia et Boiro, il a été ministre des Affaires étrangères, de la Fonction publique, diplomate et ambassadeur, il est aussi écrivain. D’ailleurs, il nous laisse une œuvre colossale pour la prospérité. C’est important de lui dire ce que nous pensons de lui pendant qu’il est vivant. Nous avons une très grande reconnaissance pour tout ce qu’il a apporté à la Guinée. Capi est le symbole d’unité », a exprimé la fondatrice du Centre d’innovation et de recherche pour le développement (CIRD).

Une initiative de ce genre, le CIRD n’en est pas à sa première. Williams SASSINE, Alimou CAMARA, Djibril Tamsir NIANE et Nadine BARRY ont eux aussi eu droit à la reconnaissance du CIRD« Le but recherché, c’est de montrer aux Guinéens, comme le dit la devise du Centre ‘’comprendre le présent pour construire le futur”, qu’il y a des personnes comme ça parce que nous sommes dans un pays où les gens lisent peu. C’est important de montrer aux Guinéens qu’ils ont des personnes comme Capi et c’est important aussi de faire le pont entre la génération qui a beaucoup marqué et ces jeunes », souligne Dr Safiatou Diallo.

Au cours de la cérémonie, les amis, proches et anciens collaborateurs, dans leurs témoignages respectifs, ont décrit en Lamine Capi Kamara, un homme bon, sérieux, travailleur et rigoureux. C’est le cas de François Lounceny Fall, leader politique qui dit de l’ancien ministre qu’il est un grand exemple pour la Guinée. « J’ai travaillé avec lui quand il était ministre des Affaires étrangères. Il fait partie de mes mentors après El-Hadj Abdoulaye Touré et Felix Cissoko. J’ai beaucoup appris à ses côtés surtout la rigueur, le sérieux, le travail bien fait. J’ai gardé d’ailleurs un très grand rapport avec lui. Et comme Lamine est un homme de foi, il a accordé le pardon à tous ceux qui lui ont fait du mal. Cela doit servir à la Guinée car ce pays doit se réconcilier. Chose qui passera forcément par le pardon. Il est important en Guinée qu’on apprenne à reconnaître le mérite de tout le monde, que ce soit les hommes de lettres, les sportifs, toutes les catégories. Malheureusement ce n’est toujours pas le cas. C’est pourquoi j’ai tenu à être là aujourd’hui”, indique l’ancien premier ministre, Louncény Fall.

Tout à la fois ému et surpris par une telle reconnaissance dans un pays où on n’a pas toujours le temps de se fixer pour évaluer et apprécier les contributions de l’autre, Lamine Kamara confie : « J’avoue que je suis très touché et en même temps plus surpris. Je ne pensais pas qu’un tel honneur pourrait m’être fait de mon vivant. Mais en même temps cela m’ouvre le chemin pour continuer à faire bien ce que je suis en train de faire. A cet âge, on peut s’auto-réfléchir, recueillir la sagesse et la traduire à travers des livres. Je viens de sortir un livre le 4 février 2024. J’ai commencé aussitôt un autre après qui est un livre de contes. Donc, je suis très heureux mais surtout étonné et ému », a souligné Capi Kamara.

Aliou Nasta

Articles Similaires

SONAP : la ‘’construction de nouveaux dépôts pétroliers’’, la priorité de Moussa Cissé

LEDJELY.COM

Concert Audace : un événement musical incontournable à ne pas manquer !

LEDJELY.COM

Conakry : une importante quantité de la drogue Kush saisie par les services spéciaux

LEDJELY.COM

Aminata Conté vs Charles Wright : la journaliste et le médecin obtiennent la mise en liberté

LEDJELY.COM

Maintien de “Bill Gates” en prison : “c’est un acharnement”, proteste son avocat

LEDJELY.COM

Musèlement de la presse : les acteurs vont demander une rencontre avec le général Doumbouya

LEDJELY.COM
Chargement....