Ledjely.com
Accueil » Assemblée de la CGEGUI : certains membres crient à l’exclusion
Actualités

Assemblée de la CGEGUI : certains membres crient à l’exclusion

A seulement quatre jours de l’Assemblée constitutive de la Confédération générale des entreprises de Guinée (CGEGUI) prévue le 20 avril prochain, certains membres des différentes fédérations crient déjà à l’exclusion. A l’occasion d’une conférence de presse qu’ils ont animée hier mardi, la quinzaine de membres ont exprimé leur désarroi vis-à-vis de l’actuel bureau patronal. 

On croyait avoir réussi à relever le défi de l’unité demandé par le président de la Transition. Mais les habitudes tenaces, le pari n’est pas encore gagné. Parce qu’à la Confédération générale des entreprises de Guinée (CGEGUI), ça crie encore. Et des failles susceptibles de déboucher sur des nouveaux blocs antagoniques émergent à nouveau. En tout cas, à la veille de l’Assemblée élective du 20 avril prochain, ce n’est pas la grande unité entre les membres. Certains d’entre eux dénonçant des manœuvres d’exclusion sur fond de violation des textes de loi. C’est notamment Kèlètigui Touré, Secrétaire général de la Faîtière Patronale des Transitaires, qui met un accent sur le non-respect des textes. « Après une discussion avec les membres du CNRD et du gouvernement, l’ensemble des fédérations socioprofessionnelles ont décidé et accepté de s’unir autour de la CGEGUI. À l’époque, des courriers avaient été adressés à toutes les structures pour assister à la création d’un seul et unique patronat dont le président par intérim est Ansoumane Kaba, Guiter. Mais, nous sommes étonnés d’apprendre qu’une assemblée générale est prévue pour le 20 avril prochain. Cette démarche a été faite tout en ignorant l’ensemble des membres ici présents, alors que nous avons été associés à toutes les démarches lors de la création de la CGEGUI », souligne-t-il.

Mario Mamou Mara, Secrétaire général de la Confédération des Patronats des Mines (FEPAMINES), quant à lui, enfonce le clou : « Il faut préciser que le but de cette assemblée générale constitutive qu’ils prétendent organiser le 20 avril prochain sera l’occasion de présenter les Statuts et le règlement intérieur qui régissent le fonctionnement de la CGEGUI. Je ne vois pas en quoi, l’actuel bureau qui est encore provisoire peut décider de choisir qui il veut et exclure qui il veut. Alors que ce n’était pas le principe de départ. Il faut également préciser que personne d’entre nous a eu l’occasion de lire le contenu de ces documents qui engagent tous les entrepreneurs guinéens ».

La division et la tension entre les deux camps sont telles que certains de ceux qui se considèrent avoir été exclus n’excluent de saisir la justice si cela s’avérait nécessaire. La menace a été particulièrement formulée par Alpha Oumar Sacko, président des Boulangers et Pâtissiers de Guinée.

Le camp mis en cause, de son côté, promet d’animer une conférence de presse ce mercredi. C’est dire qu’on est déjà dans un ping-pong qui accrédite la thèse de la division.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

Guinée : ABLOGUI lance son application GquiOse dédiée à la santé reproductive

LEDJELY.COM

Santé : la Guinée signe le plan d’adhésion pour l’indépendance vaccinale

LEDJELY.COM

Santé et droits sexuels reproductifs des adolescents : Plan International Guinée travaille à l’engagement de toutes parties prenantes

LEDJELY.COM

Présentation de politique générale du Gouvernement : le Premier ministre attendu ce lundi devant le CNT

LEDJELY.COM

Culture : le ministre Moussa Moïse Sylla signe une convention de management en vue de la relance des ballets africains de Guinée

LEDJELY.COM

Coyah : Plan International Guinée organise un atelier sur comment communiquer avec les enfants et adolescents sur le genre, la santé et les droits sexuels et reproductifs

LEDJELY.COM
Chargement....