URGENT/MALI: le chef de file de l’opposition enlevé

L’information vient de tomber. Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition au Mali que l’on disait porté disparu depuis hier, en milieu d’après-midi, a été enlevé. En pleine campagne électorale, lui et sadélégation devaient animer un meeting dans le centre-nord du pays. Mais on les a perdus de vue à Tombouctou depuis hier. 

A lire  SYNDICAT : ce clin d’œil de Lansana Komara à Aboubacar Soumah

Mais on sait désormais pourquoi. C’est parce qu’ils ont été enlevés dans cette région en proie à l’insécurité et où opèrent de nombreux groupes criminels dont des terroristes. Les élections législatives restaient maintenues au dimanche prochain, en dépit de la pandémie du coronavirus dont le Mali vient d’enregistrer les deux premiers cas. Il reste désormais à savoir si le scrutin sera toujours maintenu en dépit de cette nouvelle donne, avec le chef de file de l’opposition entre les mains des ravisseurs.

La rédaction