FNDC: Elie Kamano jette l’éponge!

Allons-nous assister à la désintégration du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)? C’est peut-être trop tôt pour répondre à cette question. Toutefois, le mouvement est depuis ce dimanche 29 mars lesté d’un de ses membres les plus engagés, en la personne d’Elie Kamano, l’artiste reggae man. Dans une vidéo qu’il a diffusée via le réseau social facebook, il dit rendre le tablier, car reprochant aux autres leaders du mouvement d’avoir été timorés au moment ultime de la bataille. “On ne peut pas vouloir du miel et avoir peur des abeilles ou vouloir du lionceau et avoir peur du lion“, explique-t-il en substance. De fait, Elie est de ceux qui trouvent qu’en particulier le dimanche dernier, jour du double scrutin, les principaux leaders ont préféré leur confort personnel, au lieu de se joindre à la bataille que les jeunes militants ont livrée au péril de la vie de certains d’entre eux. Une attitude qu’il assimile à de la trahison et qui le pousse à rendre le tablier.

Comme du reste il l’explique lui-même dans cette vidéo

 

A lire  TPI DE KALOUM : le DG des impôts contre un journaliste