Ledjely.com
Accueil » KANKAN : UNICEF célèbre le mois de l’enfant
A la une Actualités Haute-Guinée Publireportage

KANKAN : UNICEF célèbre le mois de l’enfant

En cette période de pandémie du COVID-19, c’est par une visioconférence nationale que l’UNICEF a célébré le mois de l’enfant. Le thème de cette année est « L’accès à une justice adaptée aux enfants en Afrique ». A Kankan, c’est le siège local du système des Nations-Unies qui a abrité cette activité en présence de l’inspectrice régionale de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance et des cadres du sous-bureau de Kankan.

Traditionnellement célébré à travers des manifestations et des activités de sensibilisation à grande pompe sur les droits et devoirs des enfants, le mois de l’enfant de cette année n’aura pas connu de grandes festivités. La crise sanitaire qui frappe le monde est passée par là.

Mamadi Kourouma, porte-parole des enfants de Kankan, a pendant une heure échangé avec ses pairs des autres régions de la Guinée, le ministre de l’Action sociale et des Personnes vulnérables, celui de la Justice et garde des Sceaux, et les cadres nationaux de L’UNICEF. Au cours de ces entretiens à distance, les voix des enfants de Guinée ont interpellé les membres du gouvernement sur des questions allant dans le sens de l’état civil, l’accès à la justice pour les enfants victimes, les mineurs en conflit avec la loi, la mendicité, les appuis de l’UNICEF, la mobilité, le mariage des enfants ou encore les violences basées sur le genre…

Des préoccupations auxquelles des réponses ont été fournies par les autorités gouvernementales et le représentant pays de l’UNICEF. Ces derniers ont invité les enfants à continuer les dénonciations des cas de viol sur mineurs et surtout refuser les négociations familiales, et rappelé la nécessité de la protection des enfants, sans oublier les actions salvatrices de l’institution onusienne dans le pays.

A la sortie de ce forum virtuel, le représentant des enfants de Kankan nous a fait part de ses sentiments et attentes. « C’est un grand plaisir de voir de telles actions dans notre pays. Je souhaite vivement que les engagements pris par le gouvernement pendant ce plaidoyer permettent à tous les enfants de Kankan de vivre sans problèmes ».

Pour l’inspectrice régionale de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance de Kankan, ce plaidoyer « est certainement le déclic de la mise en application des droits des enfants ».

Michel Yaradouno, Kankan Ledjely.com

Articles Similaires

DÉLINQUANCE JUVÉNILE : les conseils de Kiridi Bangoura pour les jeunes de Manéah

LEDJELY.COM

KANKAN : réactions croisées de citoyens après la reconduction de Kassory Fofana à la Primature

LEDJELY.COM

VENTE DE DOMAINES DE L’ETAT A COYAH : les mises en garde du député Abdoulaye Bernard Keita

LEDJELY.COM

KANKAN : six mois sans salaire pour les contractuels du CERVAK !

LEDJELY.COM

KASSORY FOFANA : le choix de la cohérence

LEDJELY.COM

Après l’échec de son mariage forcé à 14 ans, c’est la renaissance pour F.T. grâce à l’UNICEF

LEDJELY.COM
Chargement....