Ledjely.com
Accueil » Kaloum : les sinistrés de Coronthie restituent les montants à eux remis hier
A la uneActualités

Kaloum : les sinistrés de Coronthie restituent les montants à eux remis hier

Après la diffusion par la télévision nationale d’un élément portant sur ce qui a été présenté hier comme un début de dédommagement des victimes de l’explosion, en décembre dernier, du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum, lesdites victimes, remontées par ce qu’elles assimilent à une manipulation, retournent l’argent. Les locataires, au nombre de 322, étaient censés recevoir un montant de 1 000 000 GNF, ce durant 7 mois. Quant aux concessionnaires, ils devaient toucher à la fin de chaque mois et durant deux ans, 2 000 000 GNF. Ces montants étant présentés comme des frais de transport. Certains des sinistres ont d’ailleurs perçus les sommes se rapportant à ce mois de mai. Mais finalement, tout pourrait être remis en cause.

Si hier, les premiers qui ont touché l’argent, avaient salué le geste du gouvernement et remercié Dieu, aujourd’hui, le même geste est décrit comme à la fois « malsain et malhonnête ». C’est que les victimes se sentent quelque peu flouées. « C’est le contraire de ce qui s’est passé à la commune que nous avons vu à la télévision nationale dans le journal. Surtout quand nous parle de bail partagé ou on va jusqu’à dire que les 55 concessions sont favorables », dénonce Mamadou Cifo Ké Touré, le président du comité des sinistrés des Hydrocarbures.

Selon lui, le montant présenté hier comme des frais de transport avait été initialement présenté comme l’expression de la compassion des autorités à l’égard des sinistrés. « C’est raison pour laquelle certains ont pris ce montant (et dès qu’ils ont) su les raisons, en apprenant que c’était pour les frais de déplacement pour quitter Coronthie, beaucoup avaient manifesté », poursuit M. Touré. Mais les gens ne s’en sont pas tenu à la manifestation. Beaucoup auraient depuis hier manifesté leur volonté d’aller restituer les montants aux autorités de la commune notamment. Mais certains leur avaient suggéré de joindre à la démarche un écrit pour expliquer le motif de la restitution. C’est à la suite de cette recommandation que les gens se sont rendus ce mardi à la mairie de Kaloum pour remettre l’argent aux autorités. Il a fallu les responsables de la commune en viennent à fermer la porte de cette dernière. Autrement, les lieux auraient été envahis par la foule.

Tirant les leçons de ce premier couac, les sinistres annoncent publiquement leur méfiance vis-à-vis de l’Etat. Au point qu’ils énoncent désormais des critères draconiens pour pouvoir quitter les lieux. « Toute initiative de l’Etat qui ne passe pas par nous, c’est-à-dire la reconstruction par nous-mêmes on nous donne les matériaux de construction, on nous donne des fonds pour achever nos travaux, si ce n’est pas ça, nous ne sommes pas intéressés. Nous ne sommes même plus intéressés par l’aide de l’Etat. Tout ce que nous avons réclamé dans cette affaire depuis le début, c’était ce que la communauté nationale et internationale nous a donné. Parce que pour l’Etat, nous savons qu’ils ont détourné tout ce qui était nous était destiné. Nous demandons l’appui des personnes de bonne volonté pour achever nos travaux. Quant à l’Etat, il peut rester tranquille. Nous n’avons besoin ni de ses fonds, ni de son bail, ni de la vente, ni quoi que ce soit en faveur des sinistrés », assène Mamadou Cifo Ké Touré.

De fait, pour notre interlocuteur, derrière tout ça se  cache une politique de spoliation des biens des sinistrés. Mais il assure que cela n’arrivera du vivant des victimes.

Fodé Soumah

Articles Similaires

TPI de Kaloum : la partie civile regrette le report de l’audience dans le procès avec l’ancien ministre Ahmed Kanté

LEDJELY.COM

L’UNICEF soutient le Gouvernement guinéen pour la signature du plan d’adhésion de la Guinée à l’Initiative pour l’Indépendance Vaccinale

LEDJELY.COM

Devant le CNT : les principales annonces de Bah Oury

LEDJELY.COM

CNT : Dr. Dansa Kourouma interpelle Bah Oury sur quelques défis de l’heure

LEDJELY.COM

Opinion : la durée des processus de transitions militaires en Afrique

LEDJELY.COM

Hadj 2024 : les pèlerins guinéens ont commencé à rallier les Lieux saints

LEDJELY.COM
Chargement....