Ledjely.com
Accueil » Qui est Hawa Béavogui, la ministre des Droits et de l’Autonomisation des femmes ?
A la une Actualités Politique Société

Qui est Hawa Béavogui, la ministre des Droits et de l’Autonomisation des femmes ?

Hawa Béavogui est l’une des trois nouvelles femmes qui ont rejoint le gouvernement dirigé par le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana lors du léger remaniement opéré le 19 juin 2020. A 42 ans, elle a désormais la charge de diriger le nouveau ministère des Droits et de l’Autonomisation des femmes. Avec un parcours d’avocate, son avènement à la tête de ce département pourrait donner une nouvelle tournure à la problématique du genre en Guinée.

Titulaire d’un master en Droit privé de la 39ème promotion de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry en 2003, Hawa Béavogui a débuté sa carrière auprès de cabinets de renom notamment celui de Me Abdoul Kagbèlè Camara, ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats, entre 2004 et 2006. En 2009, elle est admise au Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) qui lui a permis d’exercer auprès des cours et des tribunaux guinéens pendant deux ans.

Durant sa carrière, Mme Béavogui a bénéficié de plusieurs autres formations à l’échelle nationale et internationale. En août 2014, elle est certifiée en Management de l’administration par l’Institut Sciences Pô de Bordeaux après avoir bénéficié d’une formation au Centre de perfectionnement administratif (CPA) de la fonction publique au compte du projet « Rajeunir et féminiser l’administration« . En 2018, elle a également suivi une formation en techniques de monitoring des droits de l’homme, notamment sur les violences basées sur le genre. Actuellement, elle suit un programme de Master en Droit de l’environnement, Mines et développement durable de l’université Général Lansana Conté de Sonfonia.

Après son admission à la fonction publique au compte du ministère des Travaux publics en 2008, l’avocate a bénéficié d’un décret du président Alpha Condé la nommant conseillère juridique au ministère de la Santé où elle a servi de 2011 à 2018. Le 11 février 2018, le président de la République l’a nommée directrice générale adjointe (DGA) du Fonds de l’Hydraulique. Depuis le vendredi 19 juin 2020, elle est ministre en charge des Droits et de l’Autonomisation des femmes.

Hawa Bah

Articles Similaires

L’Union africaine à l’épreuve de la transition tchadienne

LEDJELY.COM

CONGRÈS ÉLECTIF DE LA FEGUIFOOT : AKB ne se sent pas concerné par le compromis pour une candidature unique de KPC

LEDJELY.COM

« En Guinée, les signes précurseurs d’une grave crise sociale perceptibles » 

LEDJELY.COM

DESCENTE DE GENDARMES AU DOMICILE D’ANTONIO SOUARÉ : le ministère de la Défense donne sa version des faits

LEDJELY.COM

DÉTENUS POLITIQUES : « le gouvernement a voulu faire uniquement de la communication pour la communication » (collectif des avocats)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : “environ 3 milliards de francs guinéens” pour reconstruire l’église protestante évangélique de Dorota

LEDJELY.COM
Chargement....