Ledjely.com
Accueil » EXAMEN D’ENTRÉE EN 7E ANNÉE : le premier de la préfecture de Kankan nous livre son secret
A la une Actualités Education Haute-Guinée

EXAMEN D’ENTRÉE EN 7E ANNÉE : le premier de la préfecture de Kankan nous livre son secret

Les résultats du Certificat d’étude du primaire (CEP), également appelé Examen d’entrée en 7e année, ont été rendus publics lundi dernier sur l’ensemble du territoire national. A Kankan, c’est un élève âgé de 15 ans qui s’est hissé au sommet du classement dans la préfecture. Le correspondant du Djely dans la région est allé à sa rencontre pour qu’il revienne sur ce qui l’a propulsé à ce niveau…

Après avoir échoué l’année dernière à Kissidougou, Tamba Robert Kamano a tapé fort cette année. A 15 ans, il s’est classé premier à l’examen dans la préfecture de Kankan. Interrogé par Ledjely.com à travers on correspondant en Haute-Guinée, il livre ses sentiments. « Je suis très ravi du résultat. Ce classement, pour dire vrai, m’a surpris. A l’annonce des résultats, j’ai sauté et dansé, ça a été une joie de fou. Car être premier d’une préfecture comme Kankan n’est pas donné à tout le monde« , a-t-il souligné.

Quant à son secret pour être premier de la préfecture, l’adolescent assure que c’est « la révision et rien que la révision« . « J’ai quitté ma ville natale (Kissidoudou) pour occuper de tel rang. Mon père était toujours à ma trousse, j’étais partagé entre le tableau et mes cahiers. Mon papa m’a permis d’exceller dans la rédaction et la dictée« , a révélé Tamba Robert Kamano.

Évoquant les défis qui l’attendent, l’ancien élève du Groupe scolaire privé Arc-en-ciel situé dans la commune urbaine de Kankan est bien conscient du chemin à parcourir et se projette déjà loin. « J’ai beaucoup à faire, le brevet et le bac m’attendent. Mais avant, je dois prouver en septième année toutes mes qualités aux autres élèves, car un premier n’est pas n’importe qui« , a-t-il tenu à préciser.

Pour finir, Tamba Robert Kamano a invité ceux qui ont échoué à faire comme lui en revenant avec force. « Ils doivent beaucoup réviser et être aussi lauréats. Seul le travail paie« , a conclu celui qui essuyait ses larmes l’année dernière à la même période pour avoir échoué d’entrer au collège.

Depuis Kankan, Michel Yaradouno pour Ledjely.com 

Articles Similaires

GUINÉE : vers la fin de la grève des huissiers de justice

LEDJELY.COM

« Ousmane Gaoual Diallo ne peut plus se tenir débout tranquille » (avocat)

LEDJELY.COM

OLIVIER DUBOIS : la presse doit-elle se méfier du Sahel

LEDJELY.COM

UN IMAM DE KANKAN DÉFIE LES AUTORITÉS : « Nous allons prier cette nuit »

LEDJELY.COM

CONAKRY : les moto-taxis (de nouveau) interdits de circulation dans la commune de Kaloum

LEDJELY.COM

MINISTÈRE DE LA CITOYENNETÉ : Taran Diallo passe la main à Dialikatou Diallo !

LEDJELY.COM
Chargement....