Ledjely.com
Accueil » GUINEE : la flambée du Covid-19 met la région forestière sous pression
A la une Actualités Guinée Guinée Forestière Santé

GUINEE : la flambée du Covid-19 met la région forestière sous pression

La Guinée, à l’instar de nombreux autres pays, fait face à un regain important de la pandémie du nouveau coronavirus. Avec la notification de nouveaux variants, les taux d’admission et de létalité ont connu ces dernières semaines des rebonds sans précédent. Ainsi, dans la région de la Guinée forestière par exemple au mois de juillet dernier, 162 cas positifs ont été enregistrés et à date, on est entre 8 à 10 admissions par jour au CTE-PI de N’zérékoré. Face à cette situation préoccupante, les autorités sanitaires de la région invitent au respect des mesures barrières et à la vaccination. Parallèlement, elles attirent l’attention de débordement du centre de traitement de N’zérékoré.  

C’est l’ensemble de la région administrative de N’zérékoré qui fait face à la flambée des cas du nouveau coronavirus. Ainsi, des cas positifs sont rapportés des 6 préfectures de la région. Une situation face à laquelle le chef du CTE-PI de N’Zérékoré ne cache pas sa préoccupation. « Il y a une augmentation importante des cas. Au cours du mois de juillet par exemple, on a enregistré 162 cas positifs. Et à la date d’aujourd’hui, au CTE-PI, on a 44 malades hospitalisés, et on est à 8 à 10 admissions par jour », note Dr Mamoudou Condé, en marge d’une rencontre tenue ce mercredi 4 août 2021. Et pour saisir l’ampleur de la flambée, il convient de retenir, selon Dr. Mamoudou Condé, que de juin 2020, date d’ouverture du CTE-PI de N’zérékoré, à nos jours, 281 cas positifs y ont été admis, pour un total de 11 décès. En somme, au cours du seul mois de juillet dernier, le centre de N’zérékoré a enregistré plus de 57 % de l’ensemble des admissions qui y ont effectuées depuis l’ouverture du centre.

Or, il se trouve que la tendance ne s’inscrit pas dans une dynamique de détente. « Actuellement, nous avons plusieurs cas enregistrés dans toutes les 6 préfectures de la région », relève ainsi Dr. Adama Kaba, Directeur régional de la santé de N’zérékoré. Et au rythme actuel, il met en garde contre le risque de débordement : « Il faut reconnaitre que le CTE-PI est actuellement est sur le point d’être débordé. Parce que nous avons les jours passés hospitalisés plus de 50 malades dans ce centre de traitement. Quand on sait que la capacité d’accueil du CTE-PI, est de 55 places. Or, les cas continuent à arriver », s’inquiète-t-il.

Face à cette situation, c’est surtout la faible couverture vaccinale que les autorités sanitaires de la région pointent du doigt. « Pour le moment, la couverture vaccinale est très faible », déplore Dr Mamoudou Condé

La région de N’zérékoré faisant frontière avec plusieurs pays voisins, les autorités préconisent des mesures visant à renforcer la capacité de détection des cas positifs au niveau des points d’entrée.  « Quand nous avons appris qu’il y a de nouveaux variants qui de par le monde, notamment le variant DELTA qui est très agressif, et nous vivons une localité qui fait frontière avec plusieurs pays ainsi, nous avons jugé nécessaire d’organiser une rencontre avec les équipes des districts de santé des préfectures et les partenaires, pour renforcer la surveillance au niveau des points d’entrées. L’objectif étant de dépister tous les cas positifs qui viennent des autres pays et assurer leur prise en charge », explique le DRS de N’zérékoré.

Niouma Lazare Kamano depuis N’Zérékoré pour ledjely.com

Articles Similaires

GUINEE : les Etats-Unis soutiennent les sanctions de la CEDEAO

LEDJELY.COM

TPI DIXINN : Étienne Soropogui placé sous « contrôle judiciaire »

LEDJELY.COM

URGENT : Capitaine Dadis Camara, Moussa Tiegboro et Pivi placés sous mandat de dépôt

LEDJELY.COM

TEMOIGNAGE : « Quand le président Kory me confiait que pour lui, la politique, c’est fini »

LEDJELY.COM

LA HAYE/CONAKRY : des procès pour l’exemple

LEDJELY.COM

Le CNT adopte des recommandations pour la qualification de l’éducation

LEDJELY.COM
Chargement....