Ledjely.com

Accueil » Le SPPG condamne l’agression des journalistes de la radio Global FM Mamou
Actualités Guinée Médias Société

Le SPPG condamne l’agression des journalistes de la radio Global FM Mamou

Dans une déclaration dont nous avons reçu copie le Syndicat des professionnels privés de la presse (SPPG) témoigne d’une part sa solidarité et son soutien à nos confrères de Global FM Mamou, victimes ce jeudi 12 août d’une visite impromptue suivie d’agressions et de menaces de la part du conseiller communal Alpha Saliou Barry. D’autre part, l’équipe de Sékou Jamal Pendessa condamne sans équivoque les agissements du conseiller communal en question et marque sa disponibilité à accompagner nos confrères dans le cadre de l’action judiciaire qu’ils comptent engager. Au-delà, le SPPG attire l’attention sur des menaces qui planent tout particulièrement ces derniers temps contre la presse dans la ville carrefour. 

Chers confrères employés de médias !

Le bureau exécutif du Syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) a été saisi ce jeudi 12 août 2021, du dossier de la radio Global Mamou dont les chroniqueurs de l’émission « Choc des idées » ont reçu en plein débat, la visite désagréable d’Alpha Saliou BARRY(Conseiller communal chargé du cadre de vie et de l’assainissement de la ville de Mamou). Cet agresseur dont le comportement l’éloigne de l’image d’un cadre municipal s’est bizarrement incrusté dans le studio pendant que nos confrères (un technicien et 3 journalistes accompagnés de l’invité du jour) étaient en direct.  En plus de l’indigne brusquerie de son entrée qui a semé la panique dans le studio, il s’y est également livré à d’autres actes de barbarie (injures, cris et tentatives de coups volontaires), sans oublier un téléphone endommagé. Le SPPG dénonce et condamne ce genre de comportements qui, à la fois mettent les journalistes en danger et déshonorent la fonction de leurs auteurs. Le SPPG exprime sa solidarité avec nos confrères de la radio Global Mamou et marque sa disponibilité à les accompagner pour l’aboutissement de l’action judiciaire qu’ils comptent intenter ce vendredi 13 août 2021.

   Le SPPG attire l’attention des autorités sur les menaces qui visent présentement les journalistes exerçant à Mamou. Ces menaces doivent être prises au sérieux pour éviter le pire car 24h avant le cas Global, un auditeur qui s’est fait appeler Karamoko, a appelé dans l’émission interactive « Ko kongolmon » sur Djoma FM Mamou pour afficher publiquement son intention de tuer tout journaliste de radio privée qu’il aura croisé. À ce niveau également, le SPPG va accompagner la plainte contre X que nos confrères de la radio Djoma ont déjà déposée.

   Vu la détermination mal saine des ennemis de la presse qui ne cachent plus leur intention de mettre fin à l’exercice libre du journalisme à Mamou, le SPPG s’apprête à y dépêcher une mission pour accompagner toutes les actions entreprises par nos confrères de la presse locale.

Vendredi 13 août 2021.

Le SPPG

Articles Similaires

StarTimes diffuse en exclusivité la série indienne « La Veuve blanche »

LEDJELY.COM

Un corps sans vie découvert à Dixinn-Landréah

LEDJELY.COM

ENTA : deux trains entrent en collision, un mort et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Arrestation de Tibou Kamara : le CNRD brise le silence

Ledjely.com

CEDEAO : quand la Guinée fait les frais de la « peur » des coups d’Etat

LEDJELY.COM

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM
Chargement....