Ledjely.com
Accueil » En colère contre le manque d’électricité, des jeunes de Faranah bloquent la circulation en abattant un gros arbre !
A la uneActualitésEnergieHaute-GuinéeInsoliteSociété

En colère contre le manque d’électricité, des jeunes de Faranah bloquent la circulation en abattant un gros arbre !

Dans la matinée de ce mardi 24 août 2021, plusieurs jeunes des quartiers de Dandaya, précisément au secteur SNAPE, de Founkama et d’autres de la préfecture de Faranah sont descendus dans la rue pour protester contre le manque d’électricité dans leurs foyers. Mais avant de déboucher sur la manifestation de ce matin, le mouvement de protestation avait commencé depuis la nuit dernière quand ces jeunes se sont regroupés pour ériger des barricades sur la route national Faranah-Dabola.

Les interventions des sages et des responsables des quartiers ont permis de ramener le calme dans la cité jusqu’à ce matin. Mais la négociation entamée par la notabilité n’a pas permis de dissuader les jeunes qui se sont fortement mobilisés pour exprimer leur ras-le-bol contre la coupure du courant électrique dans les quartiers.

En colère, ils ont abattu un gros arbre qui a bloqué la route nationale Faranah-Dabola, bloquant ainsi toute circulation. Ils scandaient des slogans hostiles à la société Electricité de Guinée (EDG).

Pour faire revenir l’ordre dans les lieux, les forces de l’ordre sont intervenues en usant des gaz lacrymogènes. Les contestataires, qui scandaient : « EDG, zéro », ont été dispersés par les éléments des forces de l’ordre.

« Ça fait deux mois que nous n’avons pas le courant électrique. Et ils se permettent de nous envoyer encore des factures à payer », fustigeaient ces jeunes manifestants.

Interrogé par des journalistes basés dans la ville de Faranah, le directeur de l’agence locale d’EDG a fait savoir que ce manque d’électricité est dû à une panne. Il a tout de même invité les protestataires à la retenue, avant de promoteur la résolution de la panne qui affecte la fourniture du courant électrique dans un bref délai.

A souligner que la ville natale de Ahmed Sékou Touré, premier président de la République de Guinée, connaît ces derniers temps un véritable problème dans la desserte du courant électrique.

Aux dernières nouvelles, un calme précaire est revenu dans ces quartiers qui ont enregistré des troubles.

Michel Yaradouno 

Articles Similaires

Guinée : c’est parti pour la campagne nationale d’offre gratuite des services de planification familiale

LEDJELY.COM

Evaluation des partis politiques : « Certains partis ont leurs sièges dans des magasins »

LEDJELY.COM

Sécurité : Bah Oury lance la construction du siège du ministère

LEDJELY.COM

Salifou Camara Super V : les hommages des proches au défunt président de la Féguifoot

LEDJELY.COM

Vaccination : amélioration de la chaîne du froid à Boffa

LEDJELY.COM

Boycott des audiences par les avocats : quel impact sur le verdict annoncé dans le procès du 28 septembre ?

LEDJELY.COM
Chargement....