Ledjely.com

Accueil » Structure du prochain gouvernement : Ce qu’en pense Fodé Bangoura du PUP
A la une Guinée Politique

Structure du prochain gouvernement : Ce qu’en pense Fodé Bangoura du PUP

Le gouvernement de transition sera composé de 25 ministres et 2 secrétaires généraux. La structure a été dévoilée vendredi 9 octobre. Ce samedi 09, le président du PUP (Parti de l’Unité et du Progrès) a en marge de l’assemblée générale de parti donné son avis sur la composition du prochain gouvernement et la durée de la transition.

Fodé Bangoura estime que le débat ne doit pas tourner autour du nombre des  membres du gouvernement. Selon lui, les questions devront plutôt portées sur les attentes du peuple de Guinée. « Ce n’est pas la structure qui est importante. Ce sont ceux-là qui sont chargés d’animer cette structure que nous attendons. Ce que je sais, ce que si on me donnait a composer, franchement je n’allais pas aller au delà des 27. Pour le moment c’est une structure, les animateurs viendront après. C’est comme vous si donnez une bonne structure à une personne qui ne sais pas l’animer, vous n’aurez pas de résultat. Si vous donnez une structure qui n’est pas parfaite comme toute œuvre humaine a quelqu’un qui peut l’animer correctement, il vous sortira des résultats », a déclaré le président de l’ancien parti au pouvoir, ajoutant que « L’essentiel, c’est de trouver des animateurs qui se battront pour la République de Guinée ».

Parlant de la durée de la transition, Fodé Bangoura ne se montre pas du tout pressé. Selon l’ancien président du cadre de dialogue, la situation  dans laquelle la Guinée se trouve actuellement mérite beaucoup de temps pour mettre en place des institutions fortes. «Si nous voulons avoir une stabilité durable pour notre pays, il faut qu’on se donne le temps d’écrire correctement ce qui doit l’être », estime-t-il, avant de demander à la junte au pouvoir « de nous laisser des institutions fortes, le reste viendra après. Moi je n’ai pas de date à les donner. Il y a tellement à faire que je ne sais pas quant est ce que cela doit finir » conclut-il

Aliou Nasterlin

Articles Similaires

EMBALO : « Je n’ai jamais vu le président Sassou triste comme le jour du coup d’Etat en Guinée »

LEDJELY.COM

Le colonel Mamadi Doumbouya au chevet de M’mah Sylla, victime de viol

LEDJELY.COM

RACKETS ET EXTORSION : Mamadi Doumbouya met en garde gendarmes et policiers

LEDJELY.COM

DABOMPA : les vendeuses rechignent à libérer les abords du marché

LEDJELY.COM

TRANSITION EN GUINEE : quelles perspectives pour la Justice ? (1ère partie)

LEDJELY.COM

GUINEE : vers l’élaboration d’un code de bonne conduite des journalistes

LEDJELY.COM
Chargement....