Ledjely.com
Accueil »  N’ZEREKORE : Poignardée par son époux, Bébé Kpoulohara revient sur sa mésaventure
A la une Actualités Guinée Forestière

 N’ZEREKORE : Poignardée par son époux, Bébé Kpoulohara revient sur sa mésaventure

Poignardée mardi dernier par son mari à Guélémata, dame Bébé Kpoulohara, la trentaine, se remet petit à petit. Rencontrée ce lundi 8 novembre à l’hôpital régional de N’Zérékoré où elle est hospitalisée, la victime qui présente des sutures à la poitrine, au dos et au ventre, raconte sa mésaventure.

Bébé Kpoulohara, a échappé de justesse à la mort contrairement à deux jeunes qui sont venus lui prêter main forte alors que son époux l’a donnait dit-elle des coups de poignard. Arrivée inconsciente à l’hôpital, elle y est toujours hospitalisée et les blessures sont encore visibles sur son corps. Quant à la raison qui poussé son mari à agir ainsi, elle dit ne savoir. « J’ai envoyé une quantité de riz paddy chez ma voisine Fanta pour vendre. Après la vente, l’enfant de ma belle-sœur m’a demandé 500fg. Je lui ai promis de lui donner après l’achat des condiments. J’ai remis 500fg à mon garçon et  à l’enfant de ma belle-sœur. De là, mon garçon a demandé de l’acheter un téléphone en plastique. Je lui ai dit je n’ai pas d’argent pour ça. Ensemble nous sommes  allés à la maison. C’est de là-bas que mon mari est venu me demander que si je n’ai pas pris quelque chose chez la mère de Topka, un voisin », explique-t-elle. Et de poursuivre, « je lui ai dit non, je n’ai rien pris et ni les enfants. C’est ainsi ma belle-mère m’a dit d’envoyer une quantité du riz paddy à la machine pour piller. Le temps pour moi d’arranger cette quantité de riz, c’est mon mari qui m’appelle dans la chambre pour  me dire que qu’est-ce que tu as raconté au papa  de Topka et puis il m’insulte ? Je lui ai répondu que je n’ai pas encore vu le père de Tokpa. Instantanément, il a bloqué la porte et a fait sortir un couteau. Il m’a pris à la gorge et a commencé à me bastonner et me poignarder sur tout le corps. C’est à travers mes cris que j’ai alerté les gens.  Une femme qui est venue en première position pour intervenir, a fui à cause de sa fureur. C’est quant les deux hommes sont arrivés que j’ai pu m’échapper. J’avais perdu connaissance, c’est ici à l’hôpital que j’ai appris que les deux hommes qui étaient venus pour nous départager ont trouvé la mort suite aux coups de poignard qu’ils ont reçu», précise Bébé Kpoulohara.

Ali Doré, le mis en cause dans cette affaire a été interpelé dans un campement de Gama Bèrèma vendredi. Il a été conduit à Lola où il  est détenu en attendant les conclusions de l’enquête..

 

Niouma Lazare Kamano, pour ledjely.com

Articles Similaires

URGENT : l’une des personnes arrêtées pour le lynchage à Mandiana décède en détention

LEDJELY.COM

SANCTIONS/CEDEAO : Morissanda Kouyaté en mission déminage à Abidjan

LEDJELY.COM

RISQUES D’INONDATION : les habitants de Foula Madina sonnent l’alerte

LEDJELY.COM

EDUCATION : le DPE de Kankan fait le bilan des examens scolaires

LEDJELY.COM

ROUEN : une marche blanche organisée le 09 juillet pour commémorer la disparition de Dr Mamoudou Barry

LEDJELY.COM

COVID-19 : les mesures d’urgences révisées par l’ANSS

LEDJELY.COM
Chargement....