Ledjely.com
Accueil » Guinée : la coalition Tournons la page Guinée célèbre la journée mondiale des droits de l’homme
Actualités Guinée

Guinée : la coalition Tournons la page Guinée célèbre la journée mondiale des droits de l’homme

À l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme qui est célébrée chaque 10 décembre, la coalition Tournons la Page Guinée (TLP-GUINÉE) a organisé une conférence axée sur la participation des jeunes dans la promotion et la protection des droits de l’Homme en Guinée, à l’Université Nongo de Conakry. Le thème choisi est : « quelle place pour la jeunesse dans le processus de transition politique en cours pour l’avènement d’un véritable état de droit ? ». Ramadane Diallo, docteur en sciences politiques et Maître Almamy Samory Traoré, avocat d’affaires et enseignement chercheur à l’Université Général Lansana Conté ont échangé longuement avec  les étudiants. 
Après avoir rappelé l’objectif de sa coalition qui selon lui, vise à veiller à la promotion de l’État de droit respectueux des droits humains, l’alternance démocratique et la bonne gouvernance en Afrique, Ibrahima Diallo, coordinateur  de TLP-Guinée a, dans son message de bienvenue, mis un accent particulier sur l’importance de cette journée. « Cette journée internationale représente une opportunité pour la société civile guinéenne d’informer les citoyens et d’interpeller les dirigeants sur les préoccupations du moment qui impactent la vie des humains comme les droits fondamentaux, les droits sociaux, économiques et politiques », déclare-t-il
Dr Ramadane Diallo, a dans son intervention, tenu à rappeler que la jeunesse doit être le dépositaire des acquis de la transition. « C’est-à-dire, tout ce qu’on est en train de faire durant cette transition devrait se faire pour que le fruit, le produit fini soit à la jeunesse », explique t-il. Même s’il se réjouit des 5 places octroyées aux jeunes pour le CNT et le rajeunissement de l’actuel gouvernement, ainsi que l’administration publique, Dr Ramadane Diallo pose toutefois une condition qui selon lui, est fondamentale pour que la jeunesse puisse être acteur majeur et surtout bénéficiaire de cette transition : « c’est l’éducation » . Selon lui, pour que la jeunesse puisse avoir sa place dans ce processus de transition « Il faut qu’elle soit outillée et éduquée ». Et pour que celà soit possible, il a profité de l’occasion pour inviter les autorités à  harmoniser l’offre de la formation »
Sur la question du processus de démocratisation de la Guinée avec comme point essentiel, la question de droit de l’homme, Maître Almamy Samory Traoré, avocat d’affaires et enseignement chercheur à l’Université Général Lansana Conté, a précisé qu’il y a une convergence d’idée sur la notion de la démocratie.  L’avocat a ensuite, fait savoir les 3 principes essentiels sur lesquels, selon lui, beaucoup s’accordent comme étant une démocratie « C’est la dépersonnalisation du pouvoir, l’organisation des élections libres, crédibles et transparentes et l’alternance politique qui est pour la mentalité Guinéenne, un élément essentiel pour la démocratisation de ce pays »,  a-t-il cité, avant d’inviter ainsi les autorités de la transition à respecter les questions des droits de l’homme dans sa politique de démocratisation
Aliou Nasterlin

Articles Similaires

FNJ : les jeunes et les sages des coordinations régionales rencontrent Dansa Kourouma

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Fondation FITIMA clôture son projet de formation des mères des enfants en situation de handicap

LEDJELY.COM

COLLECTIVITES LOCALES : le colonel Doumbouya confère avec les maires du pays

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : une forte délégation du Mali déjà à Conakry

LEDJELY.COM

DISSOLUTION DE CONSEILS COMMUNAUX : le nouveau président de l’ANCG désapprouve

LEDJELY.COM

TARAMBALY : le maire plaide pour une commune qui manque de tout

LEDJELY.COM
Chargement....