Ledjely.com
Accueil » Siguiri : le maire et le DPJ désapprouvés par la jeunesse
Actualités Haute-Guinée

Siguiri : le maire et le DPJ désapprouvés par la jeunesse

Rien ne va plus actuellement entre le maire de la commune  urbaine de Siguiri, le directeur préfectoral de la jeunesse et une  partie des jeunes de la ville. Ce mardi 29 mars, plusieurs d’entre eux ont manifesté pour réclamer le départ de ces cadres qui selon eux ne font rien pour le développement de leur localité. Vingt-quatre heures après cette manifestation, un jeune leader de la ville est revenu sur les motifs de ces revendications des jeunes. 

Deux semaines après la démission de certains conseillers communaux pour corruption et détournement de fonds publics, les choses se compliquent de nouveau pour le maire de la commune urbaine de Siguiri, Koumba Sekou Magassouba. Hier, plusieurs dizaines de jeunes ont pris d’assaut les locaux de la mairie avec des pancartes en mains en scandant des slogans hostiles au maire. Billy Fidèle Keita, jeune leader, fait partie de ceux qui demandent l’installation d’une délégation spéciale à la mairie : « la jeunesse demande le départ et souhaite l’installation d’une délégation spéciale car depuis l’arrivée de cette équipe, rien ne bouge ou marche. Lors de la session du 26 mars dernier, on a constaté beaucoup de problèmes dont entre autres les malversations financières, le détournement ou encore la mésentente entre les conseillers qui se battent tous pour leur propre intérêt. Quand vous prenez les recettes de la mairie, ils nous disent qu’il y a par exemple 94 tables au marché alors que nous en avons trouvé plus de 3000. Ils ont dit que seuls sept bœufs sont immolés par jour, or les bouchers nous ont dit  que c’est plutôt 30. Le fonds fodel aussi fut mal géré. Ils disent avoir investi plus de deux milliards dans un champ agricole et la récolte a donné 150 sacs de riz. Où allons-nous ? »..

Poursuivant, le jeune dévoile qu’en réalité, ce n’est pas seulement le maire qui est décrié. « Nous demandons également le départ du DPJ car la jeunesse de Siguiri ne mérite pas ce responsable à sa tête. Il a insulté, frappé les pères de familles sous le régime déchu parce qu’il était soutenu par les caciques ».

A en croire ce jeune leader de la préfecture de Siguiri, les manifestations se poursuivront chaque mardi jusqu’au remplacement de ces deux cadres.

Michel Yaradouno Kankan pour ledjely.com 

Articles Similaires

FNJ : les jeunes et les sages des coordinations régionales rencontrent Dansa Kourouma

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Fondation FITIMA clôture son projet de formation des mères des enfants en situation de handicap

LEDJELY.COM

COLLECTIVITES LOCALES : le colonel Doumbouya confère avec les maires du pays

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : une forte délégation du Mali déjà à Conakry

LEDJELY.COM

TARAMBALY : le maire plaide pour une commune qui manque de tout

LEDJELY.COM

SYMPOSIUM : Ultimes hommages à l’honorable Claude Kory Kondiano

LEDJELY.COM
Chargement....