Ledjely.com
Accueil » Aliou Bah : « J’assume l’exigence que Alpha Condé et ses collaborateurs répondent devant la justice »
Actualités Guinée Justice Politique Tribune

Aliou Bah : « J’assume l’exigence que Alpha Condé et ses collaborateurs répondent devant la justice »

TRIBUNE. En prenant l’engagement de démarrer un processus pour rendre justice à la Guinée et aux victimes du régime qu’il a lui-même dégagé, le CNRD joue sa propre crédibilité à travers son attitude vis-à-vis des hauts responsables de l’ancien régime.

En effet, avec toutes les preuves existantes et les témoins des faits, si les dignitaires du défunt régime continuent de se balader en toute liberté, la raison du coup d’État du 5 septembre 2021 sera questionnable.

En fait, si l’armée a agi c’est parce que le pays a été mis en danger par ceux qui le dirigeaient d’une main de fer et de façon autoritaire; c’est d’ailleurs tout le sens du discours de prise du pouvoir et qui a rendu l’acte salutaire aux yeux de l’opinion publique nationale.

Alors, si par des manœuvres dilatoires de quelques formes qu’elles soient, le CNRD offrait l’impunité à ceux dont il a dépossédé le pouvoir, il faudrait alors se demander qui sont les coupables des actes qui ont motivé la nécessité du coup d’État.

Par ma part, étant de ceux qui ont combattu la dictature du régime d’Alpha Condé, j’assume l’exigence que lui et ses collaborateurs répondent devant la justice pour les crimes et délits qu’ils auraient commis. Je souhaite que cela se fasse dans le strict respect de leurs droits et par une justice équitable.

Pour une fois dans l’histoire politique de notre pays, nous avons un ancien président qui est vivant. Donc profitons-en pour rompre avec la culture d’impunité et la manœuvre habituelle qui consiste à attendre sa mort pour mettre toutes les responsabilités de l’échec sur lui sans qu’il n’ait la possibilité de se défendre.

Alors tout esprit lucide doit comprendre que cela n’est pour ou contre personne. C’est plutôt un combat impersonnel et républicain pour rompre avec les pratiques criminelles de gouvernance qui ont conduit notre pays dans la violence, le mensonge et la misère chroniques.

Quoi qu’il en soit, chacun ne voit l’avenir que selon ses valeurs, ses habitudes et ses ambitions.

Aliou BAH

#MoDeL

Articles Similaires

BURKINA FASO : le capitaine Ibrahima Traoré a-t-il trop tôt crié victoire ?

LEDJELY.COM

FNJ : les jeunes et les sages des coordinations régionales rencontrent Dansa Kourouma

LEDJELY.COM

CONAKRY : la Fondation FITIMA clôture son projet de formation des mères des enfants en situation de handicap

LEDJELY.COM

COLLECTIVITES LOCALES : le colonel Doumbouya confère avec les maires du pays

LEDJELY.COM

2 OCTOBRE : une forte délégation du Mali déjà à Conakry

LEDJELY.COM

DISSOLUTION DE CONSEILS COMMUNAUX : le nouveau président de l’ANCG désapprouve

LEDJELY.COM
Chargement....